Le continent africain recèle des bâtiments à couper le souffle. En effet, on y trouve un grand nombre d’impressionnantes œuvres architecturales d’une beauté incomparable. Allant des monuments religieux aux beaux édifices modernes, les voyageurs seront émerveillés devant ces constructions africaines. D’ailleurs, voici un aperçu de quelques-unes des plus belles bâtisses de l’Afrique.

La basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire

Cette basilique d’une beauté incroyable a été construite sur une superficie de plus de 130 hectares. L’esplanade elliptique en forme de bras ouverts occupe une aire de 30 000 m². Cette esplanade est entourée d’une centaine de colonnes de 21 mètres de hauteur et environ 2, 20 mètres de diamètre. La partie centrale de la basilique quant à elle s’élève à près de 58 mètres avec 100 mètres de diamètre. En sus, elle est surmontée d’un dôme de presque 60 mètres de haut sur 100 mètres de diamètre. L’autre particularité de la basilique de Yamoussoukro réside dans sa grande surface de vitraux.

La mosquée Koutoubia, l’une des plus grandes mosquées du Maroc

C’est à Marrakech, la capitale marocaine, que l’on trouve la mosquée Koutoubia. Bâtie au XIIe siècle, la mosquée représente l’art des Almohades. Cette mosquée est également connue sous plusieurs noms tels que Jami ‘al-Kutubiyah, la mosquée des libraires, la mosquée de Kutubiyyin et la mosquée de Kutubiya. La mosquée est ornée de magnifiques fenêtres courbes, de merlons pointus, d’arcs décoratifs ainsi que d’une bande de céramique.

Elle suscite l’intérêt des explorateurs pour la hauteur de son minaret avec 77 mètres à peu près ainsi que pour sa couleur de grès rouge, typique de la ville. Le plus surprenant avec l’architecture de ce monument religieux est que son minaret comprend des orbes et une flèche. Étant un important lieu de rassemblement, la mosquée accueille dans ses rues et jardins de nombreuses personnes à n’importe quelle heure de la journée. Tout comme les autres mosquées de Marrakech, l’accès à Koutoubia est interdit aux non-musulmans.

Le Théâtre National des Arts de Lagos, au Nigeria

Il s’agit du principal centre d’art de la scène du Nigeria localisé à Surulere, dans la plus grande ville, Lagos. Cette bâtisse a été achevée dans les années 70 afin d’accueillir le Festival des Arts et de la Culture de 1977. Le théâtre national des Arts fait partie des meilleurs chefs-d’œuvre du pays. Cela va sans dire que les caractéristiques architecturales de l’édifice sont juste remarquables avec l’extérieur en forme de chapeau militaire.

Il a été conçu de la sorte vu qu’il a été érigé sous le régime militaire des généraux Yakubu Gowon et Olusegun Obasanjo. La conception du théâtre était inspirée du Palais de la Culture et des Sports de Varna en Bulgarie. Ce qui en fait un édifice de référence de Lagos. Son auditorium a une capacité de 3 000 personnes à peu près. Le théâtre comprend également une salle de conférence bien équipée pour la traduction simultanée de 8 langues, deux salles de cinéma, un bar et un restaurant.

Le temple de Hare Krishna de la compréhension à Durban en Afrique du Sud

Le temple Hare Krishna de la Compréhension est un édifice religieux impressionnant à une trentaine de kilomètres du centre de Durban en Afrique du Sud. Il a été érigé en 1986. S’il existe d’autres temples pour Hare Krishna un peu partout dans le monde, celui de Durban reste le plus stupéfiant. Il est doté d’un design tout à fait remarquable inspiré d’une fleur de lotus. Pour votre information, cette plante est reconnue comme sacrée dans les religions telles que l’hindouisme et le bouddhisme.

Laisser un commentaire