Dans un monde où le stress et le surmenage sont devenus monnaie courante, les individus ont fortement besoin de se ressourcer et de se recentrer sur eux-mêmes pour pouvoir mener une vie épanouissante. C’est ce qui explique, d’une certaine manière, l’essor actuel des méthodes de développement personnel et des thérapies bien-être.

Méthode de relaxation, hypnose ou psychothérapie, il existe aujourd’hui plusieurs moyens efficaces qui permettent de se revitaliser et vider son esprit.

Si vous voulez faire carrière dans ces domaines, sachez qu’il vous faut d’abord suivre une formation adéquate avant de pouvoir pratiquer ces disciplines spécifiques. Dans le cas particulier de la sophrologie, vous avez le choix entre différentes options. En voici les meilleures.

En suivant une formation certifiante

Pour maîtriser cette méthode thérapeutique créée par le Dr Alfonso Caycedo, la première solution sera toujours de suivre une formation sophrologie. Bien sûr, aucune réglementation n’a encore été adoptée en France en ce qui concerne le métier de sophrologue. Toutefois, ceux et celles qui souhaitent pratiquer cette discipline peuvent toujours suivre une formation certifiante auprès des enseignes et instituts spécialisés.En effet, plusieurs instituts proposent des formations permettant d’obtenir un diplôme privé de praticien ou certificat pour pratiquer la sophrologie.

Le programme inclut un apprentissage théorique et une partie pratique qui va permettre aux futurs experts d’appliquer directement les différentes techniques de relaxation dynamique et de sophronisation. À l’issue de cette formation, les étudiants obtiendront un certificat ou un diplôme et accèdent au titre de sophrologue inscrit au RNCP (Répertoire

National de la Certification Professionnelle). Les professionnels peuvent alors exercer en tant que sophrologue individuel ou au sein d’un établissement (entreprise, hôpital, centre de soins et autres).Mais le plus souvent, le sophrologue opte pour la profession libérale en ouvrant son propre cabinet.

Grâce à la VAE (validation des acquis de l’expérience)

La VAE est une autre façon d’accéder au statut de sophrologue. Cette option est surtout recommandée à ceux qui ont déjà acquis une certaine expérience dans la pratique des thérapies psychologiques et de développement personnel. La validation des compétences se fera auprès des instituts spécialisés. Le parcours sera plus facile pour ceux qui ont déjà une bonne base en sophrologie. En effet, il obtiendra une certification professionnelle sans suivre les formations y afférentes.

Il est à noter que lasophrologie est classée dans la catégorie des médecines douces ou plus précisément de la science de l’étude de soi et de la conscience harmonieuse. Côté pratique, elle combine la relaxation et la méditation afin de favoriser la détente physique et l’apaisement mental. C’est ce qui fait qu’elle est efficace dans le traitement de certains troubles comme le stress, l’insomnie, l’anxiété, la phobie ou encore le tabagisme. Dans certains cas, la sophrologie permet même de soulager les douleurs physiques en exerçant un apaisement de la conscience pour pouvoir contrôler le mal étant donné qu’il s’agit d’un développement personnel.Entre autres, la sophrologie peut également aider les sportifs pour contrôler le trac ou la pression avant une compétition.

Durant le parcours VAE, les futurs sophrologues vont être amenés à pratiquer des séances pour que les encadreurs puissent constater leurs véritables compétences. Certains principes de la thérapie doivent alors être mis en avant. Il est, par exemple, important de montrer que la sophrologie aide à renforcer la structure positive de l’individu et à favoriser la confiance en soi.

Ensuite, il faudra aussi savoir adopter la bonne méthode en fonction des problèmes constatés. Les relaxations dynamiques et les sophronisations sont des approches différentes, mais peuvent être complémentaires dans certains cas. Par ailleurs, il se peut que certaines séances doivent se pratiquer en groupe alors qu’une approche plus individuelle sera préférable avec d’autres méthodes.Aussi, des séances particulières seront proposées selon qu’on soit face à un enfant, un adolescent ou un adulte.

Fermer le panneau