Les jouets pour bébé, âge par âge

Le choix des jouets n’est pas un hasard. Ils sont primordiaux pour l’éveil du bambin, ils développent leur créativité et leur imagination et doivent être adapté à son âge. Cependant, il ne faut pas négliger les règles de sécurité lorsqu’on le choisi. Avec tout les jouets proposés dans les magasins et sur internet, cela peut vite être casse-tête de trouver les bons jouets. Voici quelques conseils pour mieux s’y retrouver.

La découverte des couleurs : 0 à 4 mois

Les premiers mois, il distinguera surtout les contrastes. Il découvre aussi son environnement avec ses sons, les textures avec le toucher. Il ne voit pas encore de très loin. Les hochets avec une poignée large pour qu’il l’attrape facilement sont conseillés. Des grelots ou des boules multicolores. Les peluches aussi pour la douceur et le réconfort que cela peut procurer. Suspendre des jouets peut le stimuler un peu, il faudra privilégier les matières lavables et qui ne sont pas mauvaises pour lui qui risque de les mordiller. Les mobiles sont aussi un bon choix pour cette période.

Le début de l’éveil : 4 à 8 mois.

Le bébé va commencer à utiliser ses mains plus souvent. Il manipulera les objets à portée, va tirer, lâcher, gratter ou encore palper. Il faut l’installer dans un environnement plus adapté, sur un tapis d’éveil. Il aura besoin d’aide pour alterner les positions sur le dos et sur le ventre, tant qu’il ne sait pas le faire seul. Des jouets plus bruyants seront parfaits. Des animaux en caoutchouc qui couinent, des hochets musicaux. Les premiers livres d’images le stimuleront. Les miroirs vont l’intriguer avant qu’il ne prenne conscience de son propre reflet. Une boîte à musique pour l’aider à dormir peut être une bonne idée. Pendant cette période, il distingue les couleurs et son champ de vision augmente. Les objets sont portés à la bouche et les matières sont mieux reconnues. C’est la période idéale pour choisir son doudou qui l’accompagnera sûrement des années.
Installer un portique à son lit et/ou à son parc pour l’aider à se soulever tout seul pour s’asseoir lui procurera un nouvel amusement.

Bébé bouge bien plus : 8 à 12 mois.

Il va commencer à jeter les objets loin pour voir où ils tombent. C’est ce qui va vraiment l’amuser. Installé dans son parc, il doit avoir des jouets qui ne sont pas fragiles. Caoutchouc, plastique, peluches et tissu seront le mieux. Les spirales et les perles l’amusent aussi, quand il faut les déplacer le long d’axes. C’est à cette période qu’il va s’exercer et devenir plus habile. Construire de petites choses, secouer un jouer bruyant va le faire rire. Les boîtes deviendront très vite des objets très stimulant, où il rangera et retirera ses jouets. Il va aussi fermer et ouvrir les couvercles sans se lasser. Le bébé va se déplacer en rampant et s’il a un petit objet qu’il peut garder dans sa main en se déplaçant c’est encore mieux. Pendant le bain, il s’amusera beaucoup avec les jouets qui flottent (poissons, canards…). Durant cette période, il saura se retourner, rester assis ou encore attraper ses pieds.

Premiers pas : 12 à 18 mois.

Comme il va commencer à se lever, s’appuyer sur un objet qui roule peut lui donner confiance. Les trotteurs sont un bon choix, ainsi que les jouets à bascule. Tirer des jouets avec une ficelle l’amusera aussi. Il devient plus habile de ses mains, ce qui lui permet d’empiler des boîtes. Les livres interactifs, où il doit appuyer pour entendre les bruits associés aux images, comme des cris d’animaux, vont le passionner. Le bébé peut vouloir manger tout seul à partir de cette période, alors il s’entraînera avec de faux couverts. Les récipients dans le bain vont l’amuser aussi à les vider et les remplir. C’est le bon moment pour les ballons et balles en mousse, mais aussi pour jouer avec le sable. Avec un seau, un arrosoir, des moules et bien entendu du sable.

La musique le stimule beaucoup : 18 mois à 2 ans

C’est la période où il s’active beaucoup. Il court, est bruyant, il transporte et déménage ses jouets. Les trains en bois et les chevaux à roulettes le raviront. Si pousser est simple, tirer l’est moins : il sera donc très stimulé par les jouets à tirer. Les jeux de quilles sont appréciés. Il peut commencer à former de petits puzzles, à utiliser un “trieur de forme” qui permet de faire entrer des pièces de différentes formes qui correspondent aux trous de la boîte. Il adore la musique et les xylophone sont très bien pour frapper dessus et faire de la musique. Les comptines, les instruments et la musique vont le faire se dandiner, il est fasciné par les sons. C’est à partir de cette période que le bébé va apprécier qu’on lui raconte de petites histoires.

De 2 à 3 ans, l’heure de créer.

Beaucoup de jouets et d’activités sont déjà à sa portée depuis le début. Mais désormais, la nouvelle passion de bébé sera la pâte à modeler et le dessin. Les craies et la peinture à l’eau seront donc un bon choix pour l’aider à s’exprimer. Ces activités vont l’aider à développer sa dextérité, sa précision et sa coordination. Côté déplacements, la draisienne ou le vélo adapté pour son âge seront ses plus précieux alliés. La période est propice pour des figurines en plastique qu’il va utiliser dans ses histoires et ses imitations. Cela va devenir une de ses activités de choix. C’est l’âge où il va imiter les parents et les autres adultes de son entourage, à travers la dînette, la voiture ou encore le téléphone. Si c’est un garçon et qu’il apprécie jouer à la poupée en plus des voitures, lui refuser serait une erreur. Lui laisser le choix d’aimer jouer à des jeux “pour filles” si c’est un garçon et “pour garçons” si c’est une fille est plus sain. Les livres, les cabanes, les instruments de musique ou encore les figurines sont très bien pour son âge, tout comme les crayons de couleur et les feutres.

L’âge de l’imagination : 3 ans et plus.

C’est le moment des déguisements. Avec une robe et une tiare, la petite fille devient une princesse. Une cape et un masque et le petit garçon se prend pour un super héro. Ce n’est pas pour tous les enfants, certains n’apprécient pas les déguisements. L’enfant commence à jouer le docteur, ou le professeur. Les livres deviennent très intéressants avec leurs dessins qui stimulent son imagination. Il invente des histoires, les joue parfois. Les puzzles, les coloriages et les jeux de construction l’amuse beaucoup. Dehors, le toboggan et la balançoire peuvent l’occuper un moment. Peut-être même aura t-il un ami imaginaire ? C’est aussi à partir de cette période qu’il commence à parler et apprendre le langage.

En conclusion, ces jouets d’éveil vont le stimuler et l’aider à se développer au fil du temps. Il faut respecter un certain fil cohérent pour ne pas donner un jouet trop tôt. Le bébé a besoin de temps et au début de sa vie, a suffisamment d’éléments pour le stimuler sans trop lui en rajouter.

Fermer le panneau