Un peu partout dans le monde entier, de nombreuses marques de véhicules souhaitent promouvoir des produits moins polluants pour inciter à la protection de l’environnement. En Allemagne, la célèbre marque de véhicule, Volkswagen a notamment lancé des primes à la conversion des voitures anciennes allemandes aux nouveaux prototypes moins polluants.

Cette décision a été mise en place en 2017 et a pour principal objectif de sensibiliser les propriétaires des anciens véhicules à vouloir opter pour le neuf. Le constructeur réitère son offre commerciale en ajoutant une aide financière estimée à 10 000 € pour l’acquisition d’un prototype de la marque « Audi ».

Les voitures diesel ne seront plus les bienvenues …

Le réchauffement climatique met en danger notre santé, notre sécurité nationale et d’autres besoins humains fondamentaux. Certains impacts, tels que les températures record, la montée des mers, les graves inondations et les sécheresses, sont déjà de plus en plus courants. Nos véhicules personnels sont une cause majeure du réchauffement climatique. En général, le secteur des transports dans le monde entier (voitures, camions, avions, trains, navires et fret) produit une grande majorité de toutes les émissions de réchauffement de la planète. Pour cela certaine marque comme Volkswagen se lance déjà dans une nouvelle mesure pour changer les anciennes voitures.

Le lancement de la nouvelle prime à la conversion de Volkswagen coïncide avec l’application de l’annonce des 14 villes allemandes à bannir les types de voitures diesel dans le pays au cours des mois à venir. Berlin en fait particulièrement partie.

Au début du lancement de son offre, Volkswagen veut surtout mener le changement à la casse des prototypes les plus anciens, notamment ceux immatriculés entre les années 1993 et 2011. Ces voitures font partie de la collection Euro1 à Euro4. Pour ces modèles, la prime varie généralement entre 1500 et 1800 €, une fourchette de prix plus que considérable.

Par la suite, la marque veut aussi rayer de la carte les diesels de la collection Euro4 et Euro5. Pour ce faire, les propriétaires de ces catégories de véhicules habitant dans l’une des villes allemandes où le diesel est interdit, bénéficieront d’une prime Premium. Cette prime viendra s’ajouter à la valeur de la reprise du véhicule pour une ristourne importante.

S’offrir un nouveau véhicule tout en préservant l’environnement avec la prime à la conversion

La prime à la conversion proposée par Volkswagen se manifestera sous la forme d’une baisse de prix conséquente au cours de l’acquisition d’une voiture neuve. Le but étant d’inciter les anciens propriétaires de diesel à opter pour les nouveaux produits de l’industrie de l’automobile.

En France, ceux qui ont eu l’idée de vouloir souscrire à une offre par l’intermédiaire d’un crédit auto Groupama pour acheter un nouveau Polo par exemple profiteront d’une remise exceptionnelle. En effet, en laissant de côté leurs diesels vieillissants et en optant pour ce dernier modèle de voiture, ils obtiendront une ristourne à la hauteur des 2500 €. Par ailleurs, en choisissant un modèle de marque Audi, on peut obtenir une réduction à la hauteur des 10 000 €.

À noter que cette prime ne se concentre pas uniquement sur les achats de véhicule au comptant. En effet, les propriétaires qui choisissent une location longue durée ou une location avec une option d’achat peuvent bénéficier d’une prime de réduction sur les mensualités à payer.

L’opération de 2017, un succès plus que considérable

Volkswagen n’est pas à son premier lancement de prime à la conversion. En 2017, la marque a notamment proposé des compensations financières à tout propriétaire de véhicule voulant se séparer de leurs vieux diesels.  L’an dernier, après le scandale du « Diesel gate », la marque allemande a permis le retrait de plus de 210 000 véhicules sur le trafic en seulement 10 mois.