Avoir une machine à glaçons, c’est bien. L’entretenir, c’est mieux ! Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi il est important de nettoyer sa machine, et surtout comment vous devez procéder par étapes, pièce par pièce. Pour une machine étincelante à l’intérieur comme à l’extérieur !

Pourquoi la nettoyer ?

Par paresse, par manque de temps, par manque d’information… Les propriétaires de machines à glaçons ont tendance à négliger la maintenance préventive. Pourtant, cela permet de maintenir le niveau de performance de l’appareil et donc la qualité des glaçons, de diminuer le risque de panne et par conséquent d’augmenter sa durée de vie.

Pour un usage professionnel, il convient de faire un entretien complet hebdomadaire, notamment pour la saison estivale. Pour un usage occasionnel, pensez à la nettoyer correctement avant de la stocker pour une prochaine fois.

D’ailleurs, le nettoyage est aussi une question d’esthétisme de la chambre où elle occupe. Vous ne pouvez pas mettre en valeur la décoration de votre cuisine si vous avez une machine mal entretenue. L’entretien est aussi une manière de mettre en avant le côté design de la pièce ainsi que la machine elle-même.

Pour optimiser sa longévité, l’entretien sera également un meilleur moyen de préserver la bonne qualité et le bon fonctionnement.

De l’intérieur comme à l’extérieur, l’entretien sera toujours une bonne option pour votre machine à glaçon, ainsi que pour la décoration de votre maison. Mais comment faire pour bien le faire ?

Comment la nettoyer ?

Vous devez prendre soin de son intérieur. Afin d’éviter tout risque d’électrocution, débranchez l’appareil avant de vider l’eau ou la glace restante dans le bac. Ensuite, nettoyez l’intérieur à l’aide d’un chiffon propre (coton, microfibres…) et d’un peu de détergent. Ceci permet d’éviter la prolifération de germes et bactéries.

Même s’il existe des nettoyants chimiques expressément pour les machines à glaçons, préférez un nettoyant naturel car c’est le plus respectueux des matériaux. Un parfait exemple en serait le vinaigre blanc ; en plus d’être très économique et écologique, il fait briller sans laisser d’odeur ni de trace. Son action désinfectante vous garantit une hygiène impeccable, et pour longtemps… Une astuce de grand-mère qu’utilisent encore les artisans du goût, qui ont de vraies exigences métier !

Puis, vérifiez d’un coup d’œil l’état de la plaque d’évaporation et du filtre à air. Nettoyez-les si c’est nécessaire. Notez qu’un filtre à air doit être remplacé une fois par an. Quant au condenseur, qui désigne le système de refroidissement, il peut être nettoyé avec un aspirateur, ou à défaut une brosse souple.

Pour terminer, remontez les pièces dans l’ordre inverse. Faites tourner la machine pendant 2 cycles pour voir si tout fonctionne. Si votre machine possède un cycle d’auto-nettoyage, profitez-en, surtout si elle est neuve et que c’est la première fois que vous l’utilisez ; les résidus de plastique peuvent altérer le goût des glaçons et s’avérer dangereux à terme pour la santé des consommateurs. Une eau potable peut être calcaire. Si la dureté de votre eau est élevée, soyez encore plus vigilant et rigoureux sur le nettoyage. De plus, le non fonctionnement de l’appareil dû à la présence de calcaire est rarement couvert par la garantie.

Vous devez également prendre soin de son extérieur. En effet, c’est la partie la plus exposée à la pollution intérieure, la poussière, les projections d’eau et de nourriture etc. Par souci d’hygiène et d’esthétique, nettoyez-le avec un chiffon humide, et séchez-le avec quelques morceaux d’essuie-tout.

Maintenant, vous savez tout ! Les techniques de nettoyage peuvent varier selon les modèles, surtout d’une machine particulière à une machine professionnelle. En cas de doute, référez-vous au mode d’emploi et lisez les éventuelles contre-indications.