Bénéfique pour la transition énergétique, la filière de l’effacement de consommation électrique est en plein développement et participe à différents marchés de l’électricité sur le territoire national. 

En effet, les effacements ont accès au marché de capacité, au mécanisme NEBEF, aux services systèmes, au mécanisme d’ajustement. Le but de la participation des effacements de consommation à ces différents marchés est d’assurer en permanence l’équilibre du réseau électrique entre la production et la consommation. Retour sur les mécanismes de l’effacement.

Qu’est-ce que l’effacement énergétique ?

L’effacement d’électricité consiste à diminuer de manière temporaire le niveau de consommation d’électricité d’une ou plusieurs entités par rapport à un niveau de consommation estimé et prévu. Cet effacement de consommation répond à une sollicitation de la part d’un opérateur d’effacement électrique ou encore d’un fournisseur d’électricité. La diminution ponctuelle de ce niveau de consommation électrique est réalisée grâce à l’arrêt d’un équipement électrique comme par exemple une machine de production ou encore un appareil électrique.

A quels marchés les effacements d’énergie ont-ils accès ?

Le mécanisme de capacité

Ce mécanisme a pour rôle d’assurer en permanence l’approvisionnement en électricité sur le territoire national. Pour ce faire, les fournisseurs d’électricité doivent posséder un montant de garanties de capacité correspondant à la consommation de leurs clients pendant les périodes de tensions sur le réseau. Les fournisseurs peuvent obtenir ces garanties auprès des producteurs et des opérateurs d’effacement de consommation. C’est RTE, le gestionnaire de réseau de transport d’électricité qui certifie ces garanties de capacité. Grâce à la certification, les producteurs et les agrégateurs assurent la disponibilité des moyens de production et/ou des effacements pendant les périodes de pic.

Sur le mécanisme de capacité, les effacements électriques peuvent être valorisés grâce à la réduction de manière implicite du niveau d’obligation en réduisant la consommation pendant les heures PP1 ou encore être, de manière explicite, certifiés sur le mécanisme de capacité.

Le mécanisme NEBEF

NEBEF signifie Notification d’Echanges de Blocs d’Effacement. Ce mécanisme permet aux opérateurs d’effacement agréés de valoriser les effacements électriques en vendant sur le marché de gros de l’électricité des blocs d’électricité correspondant aux effacements réalisés et donc à la quantité d’électricité qui n’a pas été consommé. Chaque consommateur, professionnel ou résidentiel a la possibilité de participer par le biais d’un opérateur, préalablement agréé par RTE au mécanisme.

Les services systèmes : réserve primaire et secondaire

Les réserves primaire et secondaire sont là pour assurer à très court terme l’équilibre entre la production et la consommation du réseau électrique. Ces deux systèmes permettent de répondre au déséquilibre du réseau électrique, que ce soit à la baisse comme à la hausse, dans les 30 seconde pour la réserve primaire, et dans les 15 minutes pour la réserve secondaire.

La réserve tertiaire ou mécanisme d’ajustement

La réserve tertiaire, contrairement aux réserves primaire et secondaire, est activée manuellement par RTE grâce au mécanisme d’ajustement. Ce système peut être utilisé afin de compléter la réserve secondaire si cette dernière n’est pas suffisante pour faire face à un déséquilibre mais peut également être utilisée pour remplacer les réserves primaire et secondaire, ou encore prévoir un déséquilibre à venir.

Enfin, la réserve tertiaire peut être activée afin de répondre à un excès ou à un manque local de production. Le mécanisme d’ajustement est ouvert aux effacements, qui peuvent comme les capacités de production, être activés par le gestionnaire de réseau de transport. Afin de participer au mécanisme d’ajustement, les acteurs doivent en amont déposer des offres sur le mécanisme. Sur ce dernier, il y a la réserve rapide activable dans les 13 minutes, et la réserve complémentaire activable dans les 30 minutes.

Pour conclure, comme les énergies renouvelables, l’effacement de consommation électrique est une filière en développement soutenue par les pouvoirs publics. En effet, les effacements ont un impact environnemental positif et permettent de limiter l’activation des centrales thermiques fossiles qui sont là pour les périodes de pointes, et évitent la construction de ces nouvelles centrales dans le futur.

Fermer le panneau