A l’heure de l’infobésité, les marques rédigent de plus en plus de contenus pour être visible sur la toile. Mais noyer sous un océan de contenu, les internautes n’arrivant plus à faire le tri et les messages des marques sont inaudible. Le Slow content est la solution pour créer moins de contenus, mais qu’ils soient plus qualitatifs, pour que les messages des entreprises soient plus authentique.

Slow content c’est quoi ?

La définition du slow content « désigne une pratique de content marketing par laquelle on s’efforce de produire des contenus plus fouillés et plus approfondis pour émerger dans la masse des contenus à vocation professionnelle publiés. Il s’agit généralement de se concentrer sur la qualité de contenus alors plus longs à produire en réduisant généralement le rythme de parution. » Le slow content est une tendance apparu en opposition au snackable content qui lui favorise l’abondance de contenus courts et peu qualitatif.

Pour exemple l’agence web marseille RG Design rédige un contenu qualitatif en régulant le nombre de publications mensuelle, publier moins, mais des contenus de meilleurs qualité et répondant aux attentes des internautes. L’avantage est double quand on utilise des méthode de Slow content, le premier c’est de créer un contenus de qualité pour le client (l’entreprise), générant alors chez les internautes une image positive de l’entreprise, augmentation de sa notoriété. Le second avantage est que le slow content vous rapporte du trafic, car le contenu qualitatif répond à une question de l’internaute de façon pertinente.

Ralentir pour se démarquer des autres contenus

Du contenu, toujours plus de contenu, les marques pour ne pas être en retard sur ses concurrents, rédigent des contenus sous l’emprise du marché du marketing et des réseaux sociaux qui mettant l’attention des internautes à rude épreuve. Livres blancs, articles de blogs, vidéo, infographies, magazines etc les différents formats, ont connu une forte croissance conditionnant l’image de l’entreprise, sa présence sur le web, sa visibilité et son e-réputation. Publier plus pour être remarqué pourrait-on résumer. Pour y voir plus claire, prenons quelques chiffres, on compte 3,3 millions de publications chaque seconde sur Facebook et environ 85 millions d’articles ou de pages publier mensuellement sur le CMS WordPress.

Bien évidemment, ces chiffres ne reflètent pas réellement les contenus publiés par les entreprises, puisqu’il faut enlever les contenus publiés par les particuliers. Mais ils ont l’avantage de nous éclairer sur la masse de contenus publiés sur Internet. C’est ce rythme effréné qui est mis en cause aujourd’hui par les professionnels. Privilégier la qualité des contenus en produisant moins, mais mieux. Prendre le temps de rédiger un article qualitatif et pertinent, bienvenue dans le slow content.

Redonner du sens à son message

Redonner du sens à son message, c’est primordial dans notre société où la question principale pour les entreprises est la place qu’elles occupent dans celle-ci.

Élaborer des contenus utiles et pertinents, pour des messages contenant l’ADN de l’entreprise. Comprendre et être à l’écoute des internautes, observer ce que fait la concurrence, pour établir ce que l’entreprise peut offrir d’unique.

Des contenus raisonnés, le slow content c’est aussi ça. Faire un état des lieux de ce que l’entreprise a déjà produit comme contenu. Mettre en place une nouvelle stratégie éditoriale, tournée vers le Slow content.

Des contenus écrit pour la durée et de manière qualitative, avec une démarche rigoureuse de recherche et de formats innovants.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Slow content ou que vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site web https://www.rgdesign.fr/