Le bois est un matériau traditionnel très pratique pour fabriquer toute sorte de matériel et qui aujourd’hui encore, reste un matériau de premier choix dans différents domaines. La cuisine ne fait pas exception, le bois est utilisé sous différentes formes.

Pourquoi utiliser le bois en cuisine ?

Le bois est un matériau formidable pour fabriquer différents types d’ustensiles, de matériels et d’équipements. Mais cela vaut autant pour les autres matériaux, alors pourquoi opter pour le bois pour la cuisine ? L’avantage du bois c’est avant tout la grande modularité qu’il offre. En effet, le bois permet au fabricant de laisser libre cours à leur ingéniosité, car il est facile à manipuler. Ainsi, on peut trouver toute sorte de matériel et ustensile de cuisine différent en taille, design, etc. De plus, le bois est facile à manier, c’est un matériau léger par rapport à un matériau tel que le métal, ce qui facilite la mobilité. En outre, en cuisine, on est amené à manipuler des ingrédients, et quoi de mieux qu’un matériau écologique. En effet, c’est un matériau recyclable et réutilisable. De plus, de nombreuses études démontrent que le bois réduit la teneur en bactéries.

Première utilisation du bois en cuisine : combustible

Si l’énergie électrique a presque remplacé le feu de bois, ce dernier reste une option que beaucoup de cuisiniers utilisent encore. En effet le bois reste une excellente alternative notamment pour cuisiner en plein air ou en cheminée. Dans le cas pour un barbecue, le bois propose un combustible écologique et efficace. Effectivement, le bois est un combustible de première qualité procurant une combustion régulière, puissante et durable (selon la taille du bois). Certes, on peut utiliser un appareil à gaz ou électrique, mais quel est l’intérêt de cuisinier comme en extérieur si c’est pour faire comme d’habitude ? De plus, l’utilisation du bois impacte aussi sur la qualité de la nourriture à savoir la cuisson. Pour une bonne cuisson de la viande, du poisson et des légumes, il faut des braises chaudes qu’un appareil électrique ne peut fournir. De plus, la nourriture cuite au feu de bois possède un gout agréable avec une saveur authentique.

Le bois comme récipient en cuisine

Que ce soit en modèle réduit comme un pot d’épice ou en grande taille comme un tonneau le bois est un matériau adéquat comme récipient. C’est un matériau hygiénique facile à entretenir, il suffit d’un lavage à l’eau chaude pour bien nettoyer. Sa résistance et sa robustesse font du bois un matériau parfait pour la conservation des ingrédients secs comme le sucre, le sel, la farine ou les fruits. Il propose une protection optimale face aux mauvaises odeurs puisqu’il résiste au froid et à l’humidité. Mais outre les ingrédients solides, le bois peut aussi transporter du liquide. Durant la période de l’Antiquité, les tonneaux de vin étaient faits en bois, prévus pour la conservation en taverne ou pour les voyages maritime. De nos jours, le bois sert encore de récipient sous la forme d’un vinaigrier par exemple. Pour plus d’informations sur le vinaigrier, suivez le lien en cliquant ici.

Le bois comme ustensiles de cuisine

Plateaux à fromages, cuillère à sel, spatule, couvert pour enfant, main à salade, le bois se décline sous différentes formes en tant qu’ustensiles de cuisine. Il se prête à différents usages comme les plateaux en bois qui peuvent à la fois un support de décoration et dessous-de-plat. Ces ustensiles ne sont pas fabriqués avec n’importe quel bois, il s’agit des essences de bois qui sont aptes au contact alimentaire. En accord avec la note d’information n° 2006-58 de la DGCCRF, toutes les essences de bois ne sont pas adaptées au contact alimentaire, seuls 19 types d’essences de bois sont compatibles. Parmi ces essences de bois compatibles, il y a le frêne, le chêne, le châtaignier et le hêtre qui sont adaptés pour tout le type d’aliments. Mais il y a aussi des essences de bois destinées uniquement pour les solides alimentaires incluant l’orme, le peuplier et le noyer.

Laisser un commentaire