Le mode de vie écologique impacte de nombreux domaines. Pour ceux qui en sont adeptes, même le choix des jouets pour enfants doit se faire sous certains critères. Il faut savoir que les jouets sans substances chimiques sont sains et respectueux de l’environnement pour la plupart. C’est ce qui en fait un mode d’achat à privilégier pour les parents en quête de sécurité pour leurs bambins.

Connaitre les substances toxiques a éviter

Texte de 193 mots Les professionnels recommandent toujours aux parents de vérifier la composition des jouets avant l’achat. Pourtant, il est difficile de déchiffrer ceux qui y sont si l’on n’est pas bien informé. Quelles substances toxiques dans les jouets ? doit-on alors prendre en compte et éviter ? Les normes en vigueur interdisent l’utilisation de toutes sortes d’éléments. C’est notamment le cas avec l’Aniline, le Bisphénol A, le Cadmium, le Chrome, les Composés organo-étain, le Formaldéhyde, le Nonylphénol, les Paraffines clochées, les Phtalates, le Plomb, ainsi que le Triclosan. Encore d’autres éléments sont proscrits en dehors de ces derniers.

Si certaines substances sont entièrement interdites, il y en a d’autres qui sont acceptées par les autorités mais à faible dose. C’est par exemple le cas des nitrosamines qui sont souvent remis en question. En effet, de nombreuses substances chimiques peuvent être tolérées car elles ne font courir aucun danger aux plus jeunes. Dans tous les cas, les parents n’ont pas beaucoup de soucis à se faire car de nombreux contrôles sont effectués en laboratoire avant la mise en vente de ces jouets. Cela permet d’éviter tout risque de danger pour les enfants qui sont en contact permanent avec ces babioles.

Privilégier les jouets à composition naturelle

Si l’on souhaite éviter les risques de toxicité causé par les substances chimiques citées plus haut, il est préférable de mettre en avant les jouets naturels. De nos jours, de nombreux fabricants préfèrent se tourner vers ce genre de matières. Il faut savoir qu’ils sont faciles à traiter et apportent une plus grande sécurité aux enfants. C’est notamment le cas de Sophie la Girafe qui est faite avec de nombreuses matières 100% naturelles. On y retrouve par exemple la Sève d’Hévéa qui est considérée comme du latex. Lorsqu’elle est traitée, elle permet d’obtenir la partie caoutchouteuse de ce jouet tant apprécié des enfants. Ainsi, lorsque les plus jeunes la mâchouillent pour soulager les poussées dentaires, il n’y a aucun risque pour la santé. Il en est de même pour les différentes peintures naturelles qui sont désormais utilisées pour la fabrication des jouets. Parfaitement agréables à voir, ils restent des substances non dangereuses pour les enfants même si ces derniers les mâchouillent pendant qu’ils jouent. Il faut également savoir que les matériaux naturels sont plus faciles à conserver et à nettoyer. Ainsi, les parents n’auront pas trop de mal à garder les jouets sains tout au long de l’utilisation.