Quels sont les avantages et les inconvénients de la BDES ?

La base de données économique et sociale (BDES) doit obligatoirement être mise en place par les employeurs de plus de 50 salariés. Elle est ouverte aux représentants du personnel de l’entreprise. Elle a été créée dans un souci de transparence et de dialogue social. La réunion de toutes les informations transmises au Comité de l’Entreprise (CE) de manière récurrente est l’une des objectifs de la BDES.

Etre un support à la consultation annuelle du CE sur les orientations stratégiques de la société est également dans sa priorité. Une vue d’ensemble de l’activité de l’entreprise pour une meilleure transparence est offerte par cette base. De plus, elle facilite le partage de fichiers électroniques dans le cadre du travail collaboratif en étant garant de la confidentialité des données. Un autre objectif de cette base de données consiste à disposer d’informations qui sont régulièrement actualisées. C’est outil est utile et comporte des avantages mais il existe aussi des inconvénients.

Stimule le dialogue social

Les avantages de la BDES sont divers. Tout d’abord il s’agit d’un véritable tremplin pour le dialogue social. Les membres du comité d’établissement, les délégués syndicaux et les membres du CHSCT peuvent prendre connaissance des documents importants concernant les orientations stratégiques et la situation financière de l’entreprise grâce à la BDES. Ainsi, Ils pourront participer aux discussions tout en possédant tous les éléments d’informations qui leur sont nécessaires. Cela constitue donc une stimulation pour le dialogue social. Pour accéder à une démonstration ou pour crée une base de données économique et sociales, consultez la page suivante : https://www.bdes-online.fr/visite-guidee

Permet une plus grande transparence

Liberté d’accès aux documents qui sont transmis au CE offre une plus grande visibilité et transparence aux yeux des employés. Ça  renforce l’éthique de la société. Une meilleure vue d’ensemble de l’entreprise est permise par cette base de données. Toutes les personnes qui sont autorisées à consulter cette base  pourront avoir accès à tous les documents qu’elle contient et cela quand ils le souhaitent. De plus,le fait de centraliser des informations facilite une meilleure compréhension complète de l’entreprise.

Un outil en faveur du travail collaboratif

L’accès à des documents à caractère sensibles est sécurisé par la base de données économique et sociale. La consultation de ces fichiers peut être faite par les collaborateurs éloignés et les travailleurs nomades, n’importe quand et n’importe où. La BDES est également idéal pour consulter les orientations stratégiques de l’entreprise. Cette base est excellente pour la consultation annuelle sur les orientations stratégiques de la société qui est obligatoire.

Une BDES non informatisée risque de poser problème

Dans les paragraphes qui suivent, nous allons expliquer quelques inconvénients de la BDES. Lorsque celle-ci n’est pas informatisée ça peut être embêtant pour le département des Ressources humaines qui va se charger de sa mise en place et de sa mise à jour car cela nécessitera de produire des rapports supplémentaires encore et encore. Tandis que grâce à l’informatisation, on peut palier à ce problème. Grâce à de multiples indicateurs, la mise à jour peut se faire automatiquement à partir de la paie. Cela permettra de fournir aux différentes instances qui représentent le personnel toutes les informations nécessaires aux négociations et consultations périodiques.

Alimenter la base de données économiques et sociales de projections à 3 ans n’est pas toujours aisé

L’entreprise est dans l’obligation d’alimenter la BDES de projections à 3 ans. Cela peut constituer un problème car ces données ne sont pas toujours pertinentes, disponibles et stabilisées.

Toutefois, il faut faire figurer dans la base de données des informations prévisionnelles envisageables. Cela peut s’agir de grandes tendances ou de chiffres, mais également de notes d’analyse, de plans d’actions ou de prospective faites pour les consultations annuelles obligatoires du CE.