Accident, vol, panne, un véhicule peut être vite considéré comme épave selon la situation. Que faire en cas de véhicule épave et comment déplacer le véhicule ?

Quand un véhicule est considéré comme épave ?

Ce qu'il faut savoir c'est que le véhicule accidenté n'est pas le seul à pouvoir être considéré comme épave. Une voiture, moto ou camion est qualifié d'épave dès lors que le véhicule ne plus circuler librement sur la route. Véhicule abandonné, absence de plaque d'immatriculation, voiture volée, moto accidentée, portières absentes ou absences de pneus sont autant de critères qui peuvent amener les experts à apposer le mot d'épave dessus. Ces véhicules sont facilement repérables, vous-mêmes vous avez dû en apercevoir dans la rue, en photo sur les sites web ou sur les réseaux sociaux. Cependant, comme tout véhicule gênant, il sera nécessaire de l'enlever de la circulation et de l'amener dans un endroit spécialisé.

Appeler une entreprise pour l'enlèvement d'épaves

Des sociétés spécialisées dans l'enlèvement d'épaves permettent de récupérer le véhicule là où il se trouve. Ces sociétés sont les seules à être habilitées à enlever un véhicule considéré comme épave. Il faut savoir que ces voitures (ou motos, camions,…) doivent obligatoirement rejoindre une casse qui permettra le traitement et le recyclage des matériaux. Les services d'un épaviste professionnel sont simples et rapides et vous permettent en un rien de temps de ne plus vous soucier des formalités.

En effet, un épaviste propose – en plus de l'enlèvement du véhicule – de vous accompagner dans toutes les formalités administratives obligatoires.

Mon véhicule est considéré comme épave : qu'attendre de mon assurance ?

Il faut savoir que si votre voiture est épave, votre assurance vous reversera les indemnités. Pour cela, il vous faudra remplir les différents documents et les remettre à votre assureur. C'est lors de cette étape que votre épaviste peut vous accompagner et vous épauler. Liste non exhaustive de documents à préparer et remettre à votre assureur :

  • déclaration de cession de véhicule
  • copie de votre pièce d'identité
  • original de la carte grise de la voiture
  • certificat de non gage

Une fois les formalités remplir, qu'attendre de mon assurance ? Votre assurance va vous verser une indemnité généralement d'un montant couvrant les frais d'achat d'un nouveau véhicule avec les mêmes valeurs ARGUS que le véhicule que vous aviez avant déclaration d'épave. Cependant quelques notions ne sont pas à oublier : en cas d'accident, si vous êtes assuré au tiers et que vous êtes responsable vous n'aurez droit dans la plupart des cas à aucun remboursement. Dans les autres cas, vous devriez toucher une somme de votre assureur.

Des personnes sont parfois victimes d'arnaque à l'épave lorsqu'elles achètent une voiture d'occasion. Vérifiez bien avant d'acheter votre véhicule afin d'éviter de mauvaises surprises et notamment de mauvaises surprises avec votre assurance.