Sortez du tourbillon infernal du harcèlement au travail

Le harcèlement moral au travail est une forme de violence exercée sur un individu. C’est naturellement un délit puni par la loi. En France un individu sur quatre subit le harcèlement moral au travail. En cas de harcèlement moral, l’entreprise mise en cause doit être signalée le plus tôt possible.

Mais avant de déclencher une démarche d’abus, il est important de s’assurer que les faits correspondent bien à l’infraction en question et que le cas se situe bien dans la frontière de la loi pénale.

Les causes du harcèlement moral

Le harcèlement moral au travail est défini comme des agissements répétés ayant pour objet une dégradation des conditions du travail susceptible de porter atteinte aux droits et la dignité d’autrui, d’altérer son état physique ou mental ou de viser à compromettre sa carrière professionnelle. Le harcèlement pour prendre plusieurs formes.

Le harceleur peut exercer ces pratique afin d’arriver à des fins précises. Par exemple la harcèlement peut se traduire par une forme de pression qu’un employeur peut exercer sur son employé non pas pour des raisons professionnelles (accélération du rythme du travail, etc.) mais plutôt pour pousser le salarié vers la démission ; pour ne pas déclencher une procédure de licenciement qui n’est pas forcément en faveur de l’employeur.

Le harcèlement est également envisagé par formes et disparates, notamment sous prétexte d’humour et de situations peu professionnelles. Enfin le harcèlement peut être mandaté par un salarié de l’entreprise sur un collègue, ce qui évite tous soupçons pour le mandateur employeur.

Le harcelé se sent donc isolé, humilié et laisse retomber la faute sur lui, il va estimer qu’il n’est pas assez décontracté ou bien intégré dans l’équipe, ce sont là des situations qui peuvent conduire au malaise voir à un suicide.

La protection des victimes par le droit pénal

Le législateur a mis en place un cadre spécial pour parer toutes tentatives d’abus dans le milieu professionnel. Il survient dans une étape critique afin de stopper l’ampleur du drame. Aujourd’hui le harcèlement au travail n’est plus une fatalité mais un malaise que les victimes peuvent surmonter.

Grâce à un accompagnement spécialisé il est possible d’entamer les démarches nécessaires pour réduire les dégâts. La démarche primordiale c’est de ne pas vouloir résoudre le problème seul, il est aussi également judicieux de ne pas rester physiquement seul, l’isolement emmenant vers la dépression et conduisant au suicide.

Le salarié qui est victime d’un harcèlement moral a le choix entre plusieurs solutions : la médiation, l’action en justice ou le dépôt d’une plainte pour harcèlement moral.