Trottinette électrique : Restez prudent !

Lorsque vous patinez en trottinette électrique, il est indispensable de respecter quelques règles de sécurité indispensable :

1. Si votre trottinette électrique est repliable, vérifiez tous les verrous, le mécanisme de pliage et de dépliage et les loquets, histoire d’être sûr que tout est sans danger avant de grimper dessus.

2. Ne roulez jamais à plus d’une personne par trottinette.

3. Soyez attentifs aux piétons. N’essayez jamais de slalomer entre des piétons ou de faire des courses là où ils se promènent.

4. Ne vous laissez jamais tracter pour avancer. N’attachez surtout pas votre trottinette ou ne vous accrochez pas à un véhicule motorisé, pas plus qu’à un vélo.

5. Apprenez à bien connaître votre terrain. Les surfaces irrégulières sont la principale cause de chute des trottinettes électriques.

6. Ne tentez pas de réaliser des figures compliquées, même si vous savez déjà les faire en skate.

7. Habillez-vous dans des couleurs vives ou claires, quand vous roulez tôt le matin, ou à la tombée de la nuit Les lampes de vélo ou les habits à bandes réfléchissantes ne sont pas une mauvaise idée, non plus. Trottiner de nuit, c’est dangereux, même si vous connaissez bien le terrain. Une minuscule petite pierre ou un bâton peuvent vous faire voltiger.

8. Portez des chaussures en caoutchouc ou des semelles antidérapantes. Des chaussures mal accrochées à vos pieds, comme des tongs ou des sabots, ne sont pas conçues pour trottiner. Les baskets de skateboards, comme les Vans, sont des chaussures vraiment idéales pour trottiner. Leurs semelles en caoutchouc plat accrochent vraiment le plateau ou le trottoir, quand on donne des poussées. En plus, comme elles sont robustes et suffisamment solides pour supporter d’être maltraitées, elles dureront longtemps.

9. Porter un casque de moto, une stéréo portable ou tout objet vous bouchant la vue ou amoindrissant votre ouïe n’est vraiment pas recommandé. Vous échapperez moins facilement à un danger si vous ne l’entendez ou ne le voyez pas venir.

10. Suivez les mêmes règles de circulation qu’en roller ou en skateboard.

11. Gardez en permanence vos deux mains accrochées aux poignées. Trottiner d’une main ou sans les mains réduit votre stabilité. Rappelez-vous que la colonne de direction est fixée sur roulement, pour vous permettre de tourner avec facilité. On ne conduit pas une trottinette comme un skate ! C’est vraiment évident, mais les enfants ne s’en souviennent pas toujours. Vous devez conserver la maîtrise de votre véhicule à tout instant.

Conduire sans danger

Vous avez tout l’équipement de protection. Vous avez vérifié tous les mauvais fonctionnements éventuels de votre engin. Et après ?

Une trottinette électrique n’est pas un skateboard

Il faut savoir ce qu’on peut et ce qu’on ne peut pas faire en trottinette. Comme les deux se ressemblent, beaucoup de enfants croient qu’ils peuvent faire les mêmes choses en trottinette qu’en skate. Non, une trottinette n’est pas un skate. Les roues des skateboards sont non seulement bien plus larges, mais il y en a quatre. Pour bien choisir vos roues de trottinette électriques en fonction des modèles allez voir http://trottinette-electrique.site.

De plus, ces quatre roues sont maintenues par un truck flexible, qui aide le skateur à trouver son équilibre même quand il circule sur des pentes cabossées ou des tremplins de saut. Les trottinettes ont généralement deux roues très minces, montées sur un axe rigide, ce qui leur donne très peu de flexibilité. Le plateau des trottinettes est lui-même très peu élastique. La souplesse d’un plateau de skate vous aide à en garder la maîtrise quand vous faites des sauts ou des figures. Sans flexibilité, les figures seraient difficiles et dangereuses.