Téléassistance, comment choisir ?

Malaise, chute… L’accident est vite arrivé !

Chez les personnes âgées vivant seules, les accidents domestiques représentent la principale source de blessure.
Souvent seules et isolées, elles se retrouvent parfois dans de grandes situations de détresse sans que personne ne puisse leur venir en aide. Pour ces personnes-là, un simple accident domestique peut être lourd de conséquences. Néanmoins, il est primordial d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées désireuses de conserver une certaine autonomie.

Si certains aménagements peuvent être mis en place chez la personne de plus de 65 ans (optimisation de l’éclairage, installation de revêtements antidérapants…). Afin de sécuriser les lieux, s’équiper d’un système de téléassistance permet vraiment de diminuer le risque d’accident.

 

Qu’est-ce que la téléassistance ?

La téléassistance est un moyen de sécuriser la personne âgée tout en rassurant ses proches. Lorsqu’une personne âgée décide d’avoir recours à la téléassistance, un terminal, connecté à un émetteur muni d’un micro haut-parleur, est installé à son domicile. Ce système lui permet d’alerter les secours en cas de problème.

Porté autour du cou, au poignet ou à la ceinture, il suffit d’effectuer une légère pression sur cet émetteur pour qu’un signal soit transmis à une centrale d’écoute disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Un téléopérateur s’assure alors de rappeler la personne en détresse et de collecter un maximum d’informations sur son état et le problème rencontré. Il décide ensuite de l’action à effectuer en alertant les personnes concernées. Selon la gravité de la situation, il pourra choisir de prévenir un proche de la personne âgée (voisin, famille ou ami dont les coordonnés auront été préalablement renseignées lors de l’inscription) ou bien solliciter l’intervention des secours.

 

Les critères à prendre à compte dans la choix d’un service de téléassistance

Plusieurs structures proposent ce service de téléassistance pour personnes âgées. Il est possible de faire appel à des sociétés privées, des associations ou encore de se tourner vers les services de votre commune ou de votre département. En contactant votre mairie, vous aurez une meilleure idée des prestataires proposant ce service à proximité de votre domicile. Notez que certaines aides financières peuvent être accordées. Une fois que vous aurez réussi à identifier une formule correspondant aux besoins de la personne concernée. Il est important de prendre en compte certains critères clés lors du choix de votre téléassistance :

Le choix d’un prestataire agrémenté

Pour s’occuper de personnes âgées, il est indispensable pour les structures concernées d’obtenir un agrément qualité délivré par l’Agence nationale des services à la personne. Comparez les différents prestataires et assurez-vous que c’est bien le cas.

 

Le choix du contrat

Privilégiez un contrat sans engagement ou à durée limitée dans le temps. En cas de placement en maison de retraite ou de décès, il sera ainsi beaucoup plus simple de se désengager. Notez qu’en cas de rupture de contrat, certaines structures peuvent réclamer des frais de résiliation.

 

Les règles de maintenance

Il est recommandé d’effectuer des tests de fonctionnement du matériel toutes les 72 heures. Cette vérification peut se faire à distance et ne doit pas engendrer de frais supplémentaires pour l’abonné.

Le délai de déplacement du technicien

Si un problème technique survient ou que votre matériel est endommagé. Assurez-vous qu’un technicien puisse s’engager à intervenir au plus vite (quelques jours au maximum).

La qualification des téléopérateurs

Il est important que les téléopérateurs soient formés dans l’assistance aux personnes âgées. Ainsi, ils seront plus aptes à évaluer l’urgence de la situation. Assurez-vous également que la centrale d’écoute est uniquement réservée aux personnes âgées.