Prendre des mesures pour améliorer l’insonorisation les murs intérieurs de votre maison peut aider à réduire les nuisances sonores potentiellement néfastes. Des études ont montré des liens directs entre le bruit et des problèmes de santé tels que l’hypertension, les maladies liées au stress, les troubles du sommeil et la perte de productivité. Créez un environnement plus calme et plus tranquille grâce à l’isolation phonique d’un mur.

Isolation

L’isolation phonique d’un mur dans les espaces intérieurs peut le rendre plus étanche, réduisant ainsi la quantité de bruit s’infiltrant dans une pièce. L’isolation est insufflée dans un mur existant à l’aide de tuyaux, pompes et machines spécialisés, à travers des trous percés dans le mur. Les isolants en fibre de verre ont tendance à sécher rapidement, ce qui en fait le produit idéal pour les zones géographiques plus humides, générant plus d’humidité. L’isolation en cellulose est sans danger pour l’environnement et non toxique. Il est généralement fabriqué à partir de papier journal déchiqueté recyclé traité avec un agent ignifuge.

Cloison sèche

Ajoutez une deuxième couche de cloison sèche sur les murs intérieurs existants pour augmenter l’épaisseur et le poids du mur. Les murs plus lourds avec une plus grande masse sont généralement plus insonorisés que leurs homologues minces. Ajoutez une couche de composé d’amortissement entre les deux couches de cloison sèche pour créer une meilleure barrière d’isolation acoustique. La colle verte est un matériau utilisé comme un élément qui convertit l’énergie sonore en chaleur.

La peinture

Appliquez une peinture acoustique spécialement formulée sur vos murs intérieurs pour réduire le bruit de 30%. La peinture acoustique est composée de résines absorbant le son, de charges et de microsphères de céramique creuses pouvant améliorer l’isolation phonique de vos murs. Appliquez de la peinture sur vos murs avec un rouleau à peinture pour les grandes surfaces et des pinceaux inclinés pour les coins et les arêtes difficiles à atteindre. Certains rouleaux comportent des beaux motifs pour embellir vos murs. La peinture acoustique sèche rapidement et possède des caractéristiques isolantes. Appliquez deux couches de peinture pour des résultats optimaux.

Le papier peint

Le papier peint acoustique est un excellent outil d’insonorisation de mur. Il réduit le bruit de près de 75%. Il est disponible en gros rouleaux et peut être fixé aux murs intérieurs, à l’instar du papier peint traditionnel, avec un adhésif. Utilisez une agrafeuse pour fixer le bord supérieur du papier peint acoustique à un mur. Appuyez fermement le papier peint contre le mur avec vos mains pour éliminer les rides et les bulles. Appliquez ensuite une fine ligne de mèches de mur sur les lignes de couture où les sections de papier peint se rencontrent, en éliminant les mèches de bois avec un chiffon humide. Laissez sécher le papier avant de peindre le mur entier avec une peinture d’intérieur au latex.

Insonoriser un mur en augmentant la masse et la densité

Avant de commencer les travaux d’isolation phonique de vos murs, il est utile de comprendre les principes de base de l’insonorisation. L’augmentation de la masse et de la densité du mur augmentera le niveau d’isolation acoustique des murs. La séparation est également un autre facteur clé pour atteindre les meilleurs niveaux d’isolation acoustique entre les pièces. Insonorisez un mur pour arrêter les bruits aériens en augmentant la masse et la densité. Utilisez des dalles d’isolation acoustique à l’intérieur d’un cadre de montant existant ou neuf. En utilisant des panneaux insonorisés, des plaques de plâtre acoustiques avec des feuilles chargées en masse augmenteront considérablement la masse et la densité des murs en briques et en poteaux. Utilisez des barres d’isolations pour créer une séparation dans vos murs.

Fermer le panneau