Rénovation énergétique : quels travaux entreprendre ?

Les factures énergétiques augmentent d’année en année et cela affecte grandement le pouvoir d’achat des ménages. Il existe plusieurs solutions pour faire des économies d’énergie. Parmi eux, on retrouve les travaux de rénovation. Même s’ils peuvent paraître coûteux, il faut garder à l’esprit que c’est un réel investissement sur le long terme car ils permettent de réduire considérablement la facture d’énergie.

Isolation thermique des murs et des combles

facade de maison à rénover et fenêtre

L’isolation joue un rôle très important dans la maîtrise de la consommation énergétique. Le sol cause près de 10 % des déperditions de chaleur, les murs sont responsables de pertes de chaleur jusqu’à 25 % et le toit, quant à lui, peut mener à environ 30 % de déperditions. Ainsi, des travaux d’isolation effectués correctement peuvent corriger jusqu’à 65 %, soit deux tiers de vos pertes de chaleur. Une mauvaise isolation thermique revient à un véritable gaspillage énergétique qui a une grande influence sur la facture. L’isolation des murs ou de la toiture permet aussi de moins souffrir de la chaleur estivale à la fin de la saison froide. Ainsi, cela représente des bénéfices tout au long de l’année.

Afin de connaître les endroits à isoler, il est possible d’effectuer un diagnostic de performance énergétique. Notez que l’isolation des combles perdus et aménagés représente les travaux les plus rentables car l’air froid hivernal et la chaleur estivale s’engouffrent dans votre habitat par le toit. Cette démarche permet de faire des économies considérables de chauffage. Il existe des aides financières pour l’isolation des combles pour vous aider à mettre en place ces travaux comme le site Mes Combles Gratuits qui vous propose de prendre en charge la totalité ou une partie du coût des travaux, sous conditions de revenus.

Ventilation et changement des fenêtres

 La ventilation représente 35 % des déperditions de chaleur et les fenêtres, quant à elles, 18 %. Le remplacement des fenêtres ainsi que de l’installation de ventilation peut permettre de baisser ces pertes de haleur. Ces deux éléments de construction ne sont pas vraiment dissociables étant donné que l’un des objectifs des fenêtres est de permettre l’entrée de l’air dans un logement soit par le biais de défauts d’étanchéité, soit par un aménagement spécial des bouches de ventilation dans les menuiseries. Le changement des menuiseries doit être accompagné de la mise en place d’une ventilation mécanique contrôlée par simple flux. Sans cette installation, l’étanchéité des menuiseries ne permet pas une ventilation correcte du logement et peut mener à l’apparition de moisissures ou de condensations.

Choisir un appareil de chauffage économique

radiateur chauffage

Le remplacement d’une solution de chauffage vieillissante peut permettre de réaliser des économies d’énergie conséquentes. Si jamais vous disposez d’une installation électrique existante, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous aidera à choisir les radiateurs électriques les plus adaptés à votre logement et à vos besoins. Il existe plusieurs technologies comme des radiateurs chaleur douce à inertie, à double corps de chauffe, réactifs, des panneaux rayonnants… Si vous chauffez au fioul ou au gaz, il existe deux principales solutions. Vous pouvez soit installer une chaudière à condensation, soit une pompe à chaleur air/eau. Ces technologies utilisent toutes deux votre boucle d’eau chaude.

Ainsi, il existe plusieurs solutions pour ce qui est des travaux de rénovation énergétique. On retrouve par exemple l’isolation thermique des murs ou des combles, la ventilation et le changement des fenêtres ou encore, la mise en place d’un appareil de chauffage économique. Ils peuvent tous vous permettre de réaliser des économies considérables sur votre facture énergétique.