Ce qu’il faut savoir sur les masques et appareils à ventilation assistée

Les masques et appareils à ventilation assistée sont les équipements de protection individuel les plus performants en matière de protection respiratoire filtrante. Contrairement aux masques à gaz et aux demi-masques classiques, ils offrent une pression positive c’est-à-dire qu’un moteur envoie, en continu, de l’air filtré au niveau du visage de l’utilisateur qui n’aura pas à fournir l’effort respiratoire.

Les différents types de masques destinés aux professionnels

Pour protéger leurs voies respiratoires, les professionnels ont le choix entre les appareils filtrants et les appareils isolants. Cliquez ici pour en savoir plus. Ces derniers se traduisent par des masques alimentés en oxygène ou en air à partir d’une source non contaminée. Leurs utilisateurs sont donc isolés totalement de la zone polluée.  Les appareils filtrants, quant à eux, sont équipés de filtres qui vont retenir les poussières et les gaz. Ces éléments ont pour mission d’épurer de l’air provenant de la zone polluée pour l’envoyer ensuite à l’utilisateur.

Les masques filtrants

Ils regroupent deux grandes catégories d’appareils à savoir :

– les appareils sans assistance mécanique

– les appareils à ventilation assistée

Les premiers sont dits à pression négative et ne sont dotés que d’un filtre. Ils ont été conçus pour un port de courte durée. Certains modèles sont jetables tandis que d’autres, les demi-masques et masques complets, peuvent être lavés et réutilisés.

Les seconds sont dits à pression positive puisqu’ils sont équipés d’un ventilateur motorisé qui augmente le débit d’air respiré par l’utilisateur. Cette surpression va chasser les polluants qui tentent de pénétrer à travers le joint facial du masque.

Le masque à ventilation assistée

Il se compose de trois éléments principaux à savoir ;

– le système de ventilation : il s’agit du moteur que l’on fixe, généralement à la ceinture pour ne pas encombrer l’utilisateur. Sur certains modèles comme chez la marque australienne innovante CleanSpace, le moteur se porte au niveau de la nuque. Cette dernière propose des équipements de protection respiratoire à ventilation assistée. Découvrez la gamme complète ici.

– les filtres : ils se situent devant le moteur chargé de purifier l’air

– la pièce faciale : il est possible d’utiliser le système de ventilation avec différents types de pièces faciales comme les demi-masques, les masques complets, les casques, les cagoules, …

Utilisation de l’appareil respiratoire à ventilation assistée

Dès lors que le travailleur doit œuvrer dans une zone où la concentration de polluants est très élevée, l’usage d’un appareil respiratoire à ventilation assistée s’impose. Ce type de masque peut filtrer jusqu’à 40 fois la valeur limite d’exposition professionnelle d’un polluant (VLEP). Il peut être utilisé sur une longue durée, mais le filtre doit être remplacé une fois saturé et à chaque nouvelle utilisation. Pour être efficace, la zone polluée doit contenir un volume minimal d’oxygène à raison de 19,5 %.