Quelques idées si vous aimez le vin

Le vin s’invite à toutes les tables, même si son goût ne met pas toujours tout le monde d’accord. Mais en réalité, il n’y a pas de mauvais vin. Tout est une question de goût.

Tout le monde n’est pas une fin connaisseuse de vin, lui qui se décline en une multitude de goûts. Certains sont fruités, d’autres sont secs et bruts, la liste est longue. Plusieurs questions se posent lorsqu’il s’agit de parler de vin. Outre le goût, il y a le mode de conservation. Sans parler du choix du vin à prendre durant un repas ou une occasion. Pour vous, nous avons sélectionné des sujets qui ne sont pas souvent abordés, mais qui sont tout autant importants lorsqu’il s’agit de vin.

Il faut faire attention pour le Caravage d’un vin

Il est tout à fait possible de mettre le vin dans une carafe. Vous oxygénez le vin lorsque vous agissez ainsi. Tous les vins se ressemblent sur ce point. Que ce soit un vin français, anglais, américain ou le Franciacorta, ce vin italien pétillant. Dans ce cas, il faut choisir un type de carafe bien précis. Préférez celle ayant un goulot évasé et une basa large. Comme cela, vous conservez tous les arômes et saveurs de votre boisson.

Il y a certains vins qui sont plus à carafer que d’autres. Par exemple, le vin rouge se met plus en carafe que le vin blanc. Puis, le vin jeune se plaît plus en carafe. C’est-à-dire un vin qui vient juste d’être récolté puis aussi tôt transformer en vin.

Le vin ne se périme pas, il se transforme seulement

Le vin est une boisson qui ne se périme jamais, il devient juste du vinaigre. Plus il est vieux, plus il est délicieux. Cependant, il y a des critères à respecter pour qu’il puisse gagner en saveur. Il faut suivre des règles de conservation strictes pour qu’il puisse garder tous ses arômes.

Notamment, il faut que le bouchon soit toujours en contact avec le vin. C’est le catalyseur qui permet de déclencher son oxydation. Le bouchon apporte de l’air et l’humidité nécessaire pour le bon développement de la boisson. Cela est possible en raison des microspores qui sont présentes au niveau des bouchons de liège.

Comment reconnaître l’humidité d’une cave

Une cave à vin doit avoir une humidité qui est comprise entre 50 % et 80 %. Si la cave est trop humide, les moisissures vont prendre place au niveau de votre cave. Ces derniers risquent de porter préjudice aux bouchons. Ce qui va automatiquement nuire au goût et à la texture de votre vin.

D’un côté, il ne faut pas non plus que la pièce soit trop sèche. Sinon, le bouchon risque de s’assécher. Ainsi, il va laisser entrer de l’air. Ce qui va totalement abîmer le goût du vin allant jusqu’à le rendre imbuvable.