Chaque année, plus de 530 millions de personnes foulent le sol du vieux continent, déterminées à en découvrir toute la beauté. Même une vie toute entière ne suffirait pas pour s’immerger dans toute la diversité de l’Europe. 

Si vous ne disposez pas des 7 vies d’un chat, concentrez votre séjour en occident sur ces 3 cités.

1- Paris, la belle française


Épicentre de la vie française, capitale mondiale de l’amour, Paris embrase les cœurs des jeunes et des moins jeunes. 

Pour éviter les cars bondés de touristes, découvrez le pays d’Auguste Eiffel en mai, juin ou en septembre. La tour Eiffel, les Invalides et les musées de la capitale n’attendent que vous pendant la matinée. 

Pendant l’après-midi, une balade le long du boulevard Saint-Germain vous permettra de profiter du beau temps et de découvrir des plumes naissantes. Pour philosopher sur le sens de la vie, direction le cimetière Père-Lachaise : Molière, Edith Piaf mais surtout Jim Morrison, vous prêteront une oreille attentive du fond de leurs sépultures. 

En soirée, les nombreux bars de la capitale dont le mythique Zéro Zéro sauront vous réchauffer dans la nuit froide et glacée.

2- Berlin, la capitale de l’Europe

Profondément allemande mais européenne de cœur, la capitale germanique attire par sa culture variée, son histoire unique et son coût de vie attractif !

Pour que le climat ne joue pas contre vous, rendez-vous y durant les mois allant de mai à août. 

Ce n’est pas un hasard si la nourriture allemande est parmi les plus riches du continent. Une fois le soleil levé, arrêtez-vous dans un des cafés du quartier de Kreuzberg et profitez d’un petit déjeuner copieux. Berlin est grand, vous allez énormément marcher ! Si vous êtes très matinal, vous pouvez aller observer le début du jour du haut de la colline de Victoria Park. Dépaysement garanti !

Entre la Porte de Babylone, les musées de Mitte, la porte de Bradenburg, et le Reichstag, pour ne citer que ceux-là, il y’a fort à parier que vous n’ayez pas une minute d’ennui dans l’impressionnante Berlin. 

Et si, une fois la nuit tombée, vous désirez recharger vos batteries loin de l’agitation nocturne de la ville, il vous suffit d’acheter un billet de train pas cher et en quelques minutes, vous voilà à Paris, en Autriche ou en Suisse.

3- Budapest, la ville impératrice


Impossible d’évoquer la Hongrie sans penser à l’impératrice Sissi. Impératrice d’Autriche, Reine de Hongrie, de Bohême et de Lombardie-Vénitie, l’empreinte de son élégance persiste dans la ville et se reflète dans le Danube. 

Désireux d’éviter les vents froids d’Europe de l’Est ? Alors, privilégiez les visites durant l’été. De juin à août, le climat est doux et le thermomètre affiche environ 25°C. Une température on ne peut plus correcte pour prendre le soleil. 

Budapest étant devenue très touristique ces dernières années, il est recommandé de se lever tôt pour éviter les cohues. A condition d’être un lève-tôt, c’est dans le calme que vous pourrez vous perdre dans les ruelles de la capitale. Du bastion des pêcheurs à la basilique Saint-Etienne, Budapest a l’air toute droit sortie d’un conte de fées. 

Plus authentiques que les thermes de Széchenyi, les bains de Kiraly vous feront profiter des nombreux bienfaits des cures thermales. En soirée, ces mêmes bains se transforment en discothèques pour le grand plaisir des oiseaux de nuits.

Conclusion


Choisir 3 villes sur la centaine que compte l’Europe n’est pas une mince affaire. Entre tradition et modernité, les cités du vieux continent rivalisent d’audace et de charme. 

A cette sélection, d’autres villes pourraient être ajoutées :

  • Londres, symbole de la royauté britannique.
  • Prague et ses centaines de clochers.
  • Amsterdam et son charme campagnard.


La liste est infinie. Visiter l’Europe n’est pas un voyage de quelques jours, c’est une expérience qui dure toute la vie.

Fermer le panneau