Pourquoi souscrire une assurance ?

On a souvent l’impression qu’en souscrivant une police d’assurance on perd son argent et les compagnies d’assurance sont souvent montrées du doigt parce qu’elles facturent des cotisations sans contre partie. S’il est vrai que si on n’a aucun sinistre à déclarer, les paiements sont à fond perdu. Mais qui peut dire qu’il n’aura jamais de sinistre ?

Comment fonctionne l’assurance ?

La compagnie d’assurance est une société qui récolte les cotisations de ses adhérents pour constituer un fond de réserve qui servira à indemniser les sinistres qui surviendront chez l’un ou l’autre. Certaines sont privées et d’autres sont constituées en Mutuelles souvent spécialisées dans une branche professionnelle.

Toutes les compagnies, sans exception sont soumises au Code des assurances qui est un ensemble de textes de loi et de règlements directement reliés au code de la consommation, au code de la mutualité, au code civil et à celui de la procédure pénale. Ainsi aucune relation entre assureur et assuré ne peut se faire en dehors de la législation générale, ce qui est un gage de légalité absolue des contrats.

Certaines assurances sont obligatoires comme celle des véhicules à moteur pour la simple raison qu’il faut préserver l’intérêt des tiers en cas d’accident. Si vous endommagez par exemple la voiture d’une personne et que vous ne pouvez faire face aux réparations ou au remplacement, celui-ci se trouverait dans une situation injuste dans laquelle il a perdu son bien sans recours possible. Les contrats de responsabilité civile, pour le particulier et a fortiori pour le professionnel, également imposés à chaque citoyen, poursuivent le même but.

Comment bien choisir son assurance ?

Il est vrai que le choix d’une compagnie d’assurance ou le choix des risques à assurer n’est pas toujours chose aisée. Les contrats proposés sont complexes, difficiles à comparer entre eux. En matière de complémentaire santé par exemple, il convient de bien se renseigner avant de souscrire un contrat dont les conséquences en cas de problème de santé grave peuvent être handicapantes.

Il faut aussi se dire qu’un contrat d’assurance (consultez le site pour avoir un exemple) n’est pas forcément souscrit à vie et il n’est pas inutile de faire jouer la concurrence entre les compagnies. Il est aussi important de comparer, non seulement le montant des cotisations et les risques, mais également bien cerner les franchises qui sont appliquées en cas de sinistre.

C’est sur ce point particulier que les litiges et les déceptions des assurés se produisent souvent. Si vous avez une fuite d’eau dans votre maison, la recherche de la fuite aura un certain coût qui ne sera pas pris en charge par l’assurance si la franchise est élevée.