Comment peut-on réduire les chutes chez les personnes âgées ?

Les chutes sont les accidents les plus fréquents chez les séniors. Elles touchent un tiers des personnes âgées de 65 ans et plus. Pour prévenir ce genre d’incident, les nouvelles technologies proposent des solutions poussées et sophistiquées qui sont capables de détecter les chutes. C’est aussi un moyen de rassurer l’entourage de sénior et d’éviter la perte de son autonomie. On vous propose dans cette brève une plongée dans le monde des solutions  technologiques permettant un maintien à domicile sécurisé pour les séniors.

Les chutes des séniors : un vrai problème !

Selon les statistiques de l’INEPS, un sénior de 65 ans et plus sur trois et vivant à domicile est victime de chute au moins une fois par an. Ce risque augmente avec l’âge. En effet, deux séniors sur trois âgés de 85 ans et plus sont victimes de chutes chaque année.

Ces accidents peuvent avoir des conséquences graves sur l’état de santé des séniors et réduire considérablement leur autonomie.  Les chutes peuvent également entrainer des fractures du col du fémur. Les conséquences physiques mais aussi psychologiques sont parfois très graves.

Il faut noter que d’ici 2030, 20 millions de français seront âgés de 60 ans. De ce fait, le risque des chutes va devenir de plus en plus important. La prévention de ce type d’accident est un grand défi à relever. Les technologies se développent de plus en plus pour rallonger au maximum le maintien à domicile sécurisé des séniors.

La technologie au service des personnes âgées

De nos jours, on assiste à un développement sans précédent des solutions de prévention du risque de chute chez les personnes âgées.  Le rôle joué par ces solutions est de détecter rapidement la chute et demander les secours nécessaires en vue d’éviter les conséquences graves sur l’état de santé du sénior.

La téléassistance :

Il s’agit d’un dispositif permettant au sénior de demander de l’aide en cas de besoin. Ces systèmes sont composés d’un bracelet, d’une montre ou d’un collier porté par le sénior en permanence. Cet accessoire comporte un bouton permettant de demander les secours en appelant la centrale de veille. Les téléassistants prennent en charge ces appels et avertissent l’entourage du  sénior. Cette équipe est joignable 24h/24 et 7j/7.

Le détecteur de chute :

Il s’agit d’un gadget porté sous la forme de ceinture dotée d’un accéléromètre et d’un détecteur de mouvements. En cas de chute, cet accessoire envoie une alerte au centre de téléassistance.

Les systèmes de telesurveillance pour les personnes âgées  à l’aide d’un ensemble de capteurs. Ces derniers sont placés un peu partout dans toute la maison. Si par exemple, le sénior n’est pas sorti de la salle de bain au bout d’une plus longue période que d’habitude, ses proches recevront une alerte sur leurs smartphones pour les avertir d’un éventuel incident.

Les systèmes de détection systématique par caméra vidéo (DSCV) :

Il s’agit d’un ensemble de caméras intelligentes qui détectent tous les comportements inhabituels de la personne âgée qui vit seule chez-elle. Les chutes peuvent être aisément détectées à l’aide d’un ensemble d’algorithmes. Il est à noter que les images collectées par ces caméras sont cryptées par respect à la vie privée des gens. Ces caméras envoient des alertes vers un centre de vidéo-vigilance pour prendre l’accident en charge.

A part toutes ces solutions de téléassistance et de télésurveillance, plusieurs startups travaillent sur un ensemble de produits technologiques capables d’offrir plus de sécurité tels que le chemin lumineux qui permet aux personnes âgées de rendre aux toilettes la nuit en évitant les chutes ou de heurter à un mur. On doit protéger nos biens aimés.