La lutte contre les nuisances sonores : réglementation sur l’isolation phonique des murs

Les bruits sont classés en différentes catégories. Pour réduire leurs portées, il y a des solutions adaptées. Ils peuvent provenir de l’extérieur ou de l’intérieur d’un logement. Chaque catégorie a une méthode pour que la nuisance ne soit pas insupportable et surtout que la réglementation en vigueur soit respectée.

L’isolation phonique des murs varie avec les bruits : les bâtiments collectifs doivent s’attacher aux bruits aériens et solidiens

Avant de commencer un projet d’insonorisation, il faut apprendre à distinguer les différents bruits. Les bruits aériens comme ceux issus d’une d’une chaîne hifi, d’un train ou d’une route proviennent de l’intérieur comme de l’extérieur. Les bruits solidiens proviennent de la tuyauterie, d’un ascenseur ou d’une chasse d’eau. Ils sont le résultat d’un impact, souvent liés à l’utilisation d’équipements collectifs ou individuels.

Aucune réglementation ne pèse sur les logements datant d’avant 1970. Et même en cas de rénovation, il n’y a aucune obligation. Mais un arrêté de décembre 1975 impose certaines choses pour les batiments construits entre 1970 et 1996. Les planchers et les cloisons sont les seuls visés.

La Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) a néanmoins été modifiée pour des raisons de normalisation européenne. Selon les besoins, les solutions d’isolation phonique d’un mur varient. On trouve notamment des produits à partir de 125 euros le m² (quiet room). Les prix augmentent avec la solution pro (165 euros), et atteignent 275 euros le m² pour la solution max.

Pour les plafonds, on peut se tourner vers des solutions dont les prix d’appel tournent autour de 175 euros le m². Les sols coutent moins chers puisque les produits sont vendus au prix de 45 euros le m², il existe 5 solutions commercialisées. Les produits destinés aux fenêtres sont nombre de quatre. Elles sont adaptées à chaque matériau : PVC, bois ou alu et coutent autour de 350 euros.

Le recours à un spécialiste est conseillé pour respecter la législation en vigueur, les solutions d’isolation phonique de mur sont variées.