L’archipel de Koh Phi Phi, un lieu magique et reposant

Elle est située dans la mer d’Andaman sur le large de Krabi. Ses premiers habitants s’y sont installés en 1950 en partant de la baie de Phang Nga. Les premiers colons de l’île sont des pêcheurs musulmans. Leurs descendants sont les propriétaires de la plupart des terrains sur Koh Phi Phi. Aujourd’hui, elle est la nouvelle destination des touristes venus de partout dans le monde.

Focus sur ce petit coin de paradis

Elle regorge d’endroit magnifique comme le montre le lien https://www.lotusvoyages.ch/thailande/. Les falaises et les rochers se conjuguent pour donner un paysage digne d’une carte postale. Ses eaux turquoise sont calmes. Automatiquement, elle est devenue le lieu favori des touristes et amateurs de snorkeling ou la plongée sous-marine.

En tout, les îles Phi Phi sont au nombre de six : Phi Phi Don qui est le lieu où se situe les ports et les divers hébergements, Phi PhiLey qui est apprécié pour sa plage, Bida Nok, Bida Nai, Koh Yung qui est également appelé Mosquito Island puis Koh Phai ou bamboo Island.

Elle a subi les ravages d’un terrible Tsunami en 2004, mais depuis, elle n’en garde plus la moindre trace. Ses rivages abritent les yachts modernes d’un côté puis les bateaux de pêche traditionnels de l’autre côté. Aucune route n’est disponible pour faire circuler un véhicule à quatre roues. Tous les déplacements se font à pied ou en vélo.

Elle offre plusieurs activités distrayantes

Impossible de s’ennuyer pour un touriste de passage sur ces îles. Entre randonnée, plongée ou balade en bateau, c’est le temps qui manque dans certains cas.

Phi Phi Don est l’un des lieux phares de l’archipel. Elle reçoit énormément de visite touristique. Elle abrite plusieurs hébergements de qualité. Les milliers de touristes peuvent y déposer leurs bagages, le temps de quelques jours.

Faire du Kayak pour relier deux rives est une chose courante sur place. En prenant la direction de l’Ouest à partir de Koh Phi Phi Don, on finit par atterrir à Monkey beach. La plage y est fréquentée par un nombre considérable de singes. On peut dire qu’elle porte bien son nom.

Une gastronomie riche en saveur

Comme Bangkok, les îles Koh Phi Phi ont aussi hérité de la cuisine venue de la Malaisie, de l’Inde et de la Chine. Les épices sont donc au rendez-vous : curry, du piment… Les plats les plus courants sont les pâtes de riz. Elles sont servies avec du poulet biryani.

Puis, les poissons sont aussi les grandes spécialités des îles. On les cuisine souvent à la grillade, mais pour certaines recettes, elles sont cuites et assaisonnées avec de la sauce d’huitre et de poisson.Par exemple, les restaurants proposent de la soupe de poisson. Le bouillon est fait à base de tête de gambas. Ensuite, on y ajoute de la sauce nuoc-mam puis les chaires de Meru et les queues de gambas. Les habitants aiment bien rajouté du gingembre dans la préparation pour relever un peu le goût. 

Se détendre au calme à Koh Phay

C’est une toute petite île qui est surtout appréciée pour la tranquillité et le calme qu’elle offre. Elle se situe au nord de l’île de Phi Phi Don. Contrairement à la plage très prisée de Maya Bay, elle rencontre très peu de touristes. Pourtant, l’eau y est limpide et d’une couleur bleu turquoise.

Certes, la plage n’est pas très vaste, mais sa couleur blanche et la propreté des lieux donnent envie d’y rester aussi longtemps que possible. Pour immortaliser chaque visite, il est possible de louer des tantes afin d’assister à l’extraordinaire lever du soleil au bord de la plage.

Pour en savoir plus sur la Thailand, voir ici.