Guide pratique concernant la stérilisation et les conserves

La tendance étant au bio et fait maison, les conserves ne sont plus aussi populaires que cela. Pourtant lorsque vous aimez certains fruits de saison ou légumes qui ne poussent pas toute l’année. Il est bien nécessaire d’en réaliser vous-même afin de pouvoir manger de tout. Besoin d’aide pour mieux comprendre ces deux étapes afin d’en faire profiter votre cuisine ? Nous vous apportons toutes les informations importantes à connaître sur ce sujet pour qu’il n’ait plus aucun secret pour vous !

Les avantages de la stérilisation

Qui dit stérilisation dit conservation. Le concept de cette pratique est des plus simples car elle consiste à traiter les aliments de sorte à éliminer les bactéries qui peuvent s’y être posées. Grâce à la stérilisation, les produits sont donc débarrassés des moisissures et des germes qui peuvent les altérer. Pour ce faire, les produits sont mis au préalable dans un bocal en verre. Bien sûr, pour que tout soit fait dans les normes et que les conserves soit saines et de bonne qualité, vous devrez vous munir des bons matériaux mais aussi connaître les techniques utilisées à cet effet.

Modes de traitement par stérilisation

La stérilisation peut se faire à l’aide de deux méthodes bien distinctes. Afin de la réussir, il est important d’acheter un stérilisateur qui répond à la pratique choisie. Parmi les plus courantes, il y a par exemple :
• Le chauffage : cette technique est adaptée pour tous types d’aliments mais convient plus particulièrement à ceux qui sont acides tels que les fruits par exemple. Dans ce cas, les produits sont précuits ou encore à température ambiante avant d’être mis dans des bocaux adaptés et d’être chauffés à 100°c au minimum.
• Le refroidissement : Cette pratique est surtout utilisée pour les aliments crus que l’on souhaite conserver. Ces derniers sont plongés dans des bocaux également que l’on pose dans un liquide froid. Un traitement avec de l’eau chaude reste indispensable lors de la dernière étape pour que les aliments puissent être conservés plus longtemps.

Améliorer la conservation de vos produits

Ces deux méthodes de stérilisation sont connues pour permettre la consommation des fruits et légumes en toute saison. Même si vous avez l’habitude d’acheter des conserves, vous pouvez tout à fait réaliser cette pratique vous-même à la maison afin d’avoir des produits plus frais et de meilleure qualité. La plupart utiliseront la méthode à chaud car c’est la plus simple à réaliser. Toutefois, sachez que la méthode à froid est tout aussi intéressante. Elle est appréciée pour garder les différents goûts et les bienfaits de chaque aliment même lorsque ce dernier est conservé pour un certain temps.

Une autre alternative : la congélation

Pour conserver vos aliments toute l’année, une autre alternative à la stérilisation et la mise en bocaux peut être intéressante : la congélation. Cette dernière consiste à mettre des produits à une température allant de -18 °C à -25 °C, permettant de solidifier l’eau desdits aliments afin qu’elle ne puisse pas détériorer ces derniers. Sachez toutefois que tous les aliments ne se congèlent pas, c’est par exemple le cas des œufs. Ceci dit, la plupart des produits peuvent se congeler : fruits, légumes, poisson, viandes…

Pour ce faire, prenez l’habitude de bien emballer vos produits avant congélation, notamment la viande, en les enveloppant dans un petit film en plastique puis dans une feuille d’aluminium ou encore dans des barquettes en aluminium pour vos plats plus élaborés (viande en sauce, gratin…). Attention aux poissons et fruits de mer qui doivent quant à eux être congelés seulement quelques heures après la pêche ! Enfin, les légumes crus de type tomate ne peuvent pas être congelés et consommés crus une fois décongelés, vous devrez impérativement les faire cuire !

Comment congeler les légumes ?

Pour les légumes, le process est un peu différent… Crus, les légumes frais ont besoin d’être blanchis, c’est-à-dire plongés dans un grand volume d’eau bouillante salée avant d’être congelés.
Ainsi, ils conserveront toutes leurs saveurs et leurs couleurs !
Petit bémol, seuls les légumes à chair fermes peuvent être congelés… Les légumes que l’on souhaite déguster en crudités comme les tomates ou les radis ne pourront pas être consommés en salades par contre.

Ensuite, avant toute congélation, prenez garde à bien chouchouter vos fruits et légumes… Ecossez les petits pois, séparer les chou-fleurs en bouquets , enlevez les queues des haricots ! Comme si vous alliez les consommer, en rentrant du marché. Après avoir blanchis les légumes (attention, les courgettes ne supportent pas ça alors faites-les revenir quelques minutes à la poêle avec de l’huile à la place), passez-les sous l’eau froide pour stopper la cuisson.

 

Ensuite, on les dispose dans des sacs de congélation en plastique hermétiques ou des boîtes rigides en plastique avant de les envoyer au pôle nord. Fèves, potirons, tomates, pommes de terre se congèlent principalement en purée ! Ils nécessitent donc une lente cuisson et un mixage dans les règles de l’art ! Pour les fruits, c’est différent.

Les fruits rouges ou petits fruits se congèlent entiers ou en quartiers. Les pommes ont besoin d’être blanchies quelques minutes tandis que les fruits à la chair délicate comme les pêches et les brugnons ont besoin d’être trempés dans un sirop de sucre au même dosage que précédemment : 250 à 500 g de sucre pour 50 cl d’eau…

Je congèle et c’est bon pour la santé !

On accuse souvent la congélation de détériorer le goût des fruits et légumes, d’éliminer les saveurs et les vitamines C. C’est faux ! Congelés avec précautions, fruits et légumes conservent les mêmes caractéristiques que lorsqu’ils ont été mis dans le congélateur. Les nutriments et les vitamines sont donc préservés. Mais il est vrai, qu’il est toujours préférable de manger une cerise cueillie sur l’arbre ou de croquer dans une pêche d’été mûre à souhait. C’est ce qu’on appelle les ensorcellements des fruits et légumes de saison, ce que le gel du congélateur aura toujours du mal à concurrencer..

Cependant, les fruits et légumes congelés tout frais, sont parfois encore plus riches en vitamines C que ceux achetés sur les marchés après quelques jours de repos dans le frigo.

Comme le réveil de la belle au bois dormant…

Pas de violence surtout ! La « fonte des neiges » ou décongélation doit se faire le plus naturellement possible. Avant de cuire vos ingrédients, il est préférable de les décongeler totalement. Sinon ? Ils risquent de griller sur l’extérieur et de rester gelés à l’intérieur. C’est pourquoi, sortez vos légumes, viandes, poissons et fruits 5 à 8h du congélateur avant de les utiliser…La magie opère, vous verrez.