Fêtes populaires à ne pas manquer en voyage au Costa Rica

Destination nature par excellence, le Costa Rica est également une destination culturelle de choix, dont la richesse s’apprécie à travers les nombreux événements qui ponctuent son calendrier. Tour d’horizon des fêtes populaires les plus remarquables de la « Suisse de l’Amérique centrale ».

Le Tope

Il s’agit d’un défilé équestre haut en couleur avec les cavaliers qui rivalisent d’habilité autant sur la tenue, que sur leur aptitude de monte. Ce type de défilé anime presque toutes les fêtes au Costa Rica, mais des villes dédient une date spéciale pour cette parade : durant la deuxième semaine de janvier à Palmares, en mars à Alajuela, en octobre à Santa Maria de Dota. Si vous programmez un voyage au Costa Rica (suivre ce lien) , vous aurez l’occasion d’assister au Tope le plus important qui se tient dans la capitale San José le 26 décembre.

La fête du Boyero – Escazu

Célébrée vers la mi-mars dans la ville d’Escazu, cette fête est dédiée à la forme d’artisanat la plus connue du pays, le char à bœuf traditionnel, classé patrimoine mondial par l’UNESCO au même titre que les traditions pastorales. Pour l’occasion, la ville est égayée par les défilés de près de 300 charrettes admirablement décorées. Des concours et des bénédictions de récoltes ou d’animaux complètent le programme.

Le carnaval – San José

Le jour suivant le Tope du 26 décembre, San José est en effervescence à l’occasion du carnaval. Si cet événement est également accompagné de parades de chevaux, il est surtout célébré pour commémorer la tradition agricole du pays. Pour l’occasion, des marchés mettant à l’honneur l’agriculture locale et bien sûr des rodéos, des sessions musicales et des danses de rues animent la capitale costaricienne. Le cœur de cet événement se trouve notamment au Parque Central et dans les rues du centre.

La fête des diablotins – Boruca

Cette fête indienne est célébrée la dernière semaine de février dans le village de Boruca. Il s’agit en fait de la reconstitution d’une bataille qui a opposé les Indiens, déguisés en diablotins pour l’occasion, et les Espagnols, représentés par un taureau. L’événement est accompagné de différentes mises en scène de personnages arborant des costumes en bois et des masques, par des feux d’artifice et des spectacles de danse. Cette fête offre également l’occasion d’apprécier pleinement l’artisanat indigène du Costa Rica.

Fête de la Vierge de la Mer – Puntarenas

À partir de mi-juin, Puntarenas accueille la fête de la Vierge de la mer. Le golfe de Nicoya au bord duquel se dresse cette ville costaricienne est alors le théâtre de défilés de bateaux colorés et somptueusement décorés de guirlandes et de fleurs, dont l’un porte la statue de la Vierge du Mont Carmelo. Cet événement marque généralement la fin d’une régate et s’accompagne d’un festival de musique, de rencontres sportives et de spectacles de danse.