Investissement préféré des français, l’investissement locatif a encore de beaux jours devant lui. Même si sa réglementation est complexe, ce type de placement permet de constituer un patrimoine sur le long terme. Voici quelques conseils pour investir en toute sérénité.

Avant tout, connaître la loi Pinel

La loi Pinel a été mise en place pour les personnes qui veulent investir dans le locatif. Datant de 2014, tous les contribuables peuvent en bénéficier. Elle a quelques avantages intéressants :

  • Une réduction d’impôts importante allant de 21 % à 12 % selon la durée de location,
  • La constitution d’un patrimoine immobilier avec un rendement à long terme et transmissible à la génération suivante,
  • La préparation d’une future retraite, une fin la fin du contrat locatif, il est possible de le relouer, de le revendre ou de s’en servir pour soi,
  • La possibilité de le louer à ses proches, les parents peuvent acheter un bien et le louer à leur enfant tout en, gardant les avantages fiscaux de la loi Pinel,
  • L’investissement sans apport possible offrant la possibilité de d’emprunter pour investir.

Cet avantage fiscal permet des constructions dans des zones à forte demande locative, encourage l’investissement immobilier et offre aux ménages à revenus intermédiaires un logement locatif.


Pour cela, il suffit d’acheter un bien immobilier neuf éligible à la loi Pinel et de bénéficier de la réduction d’impôt. A vous de décider le temps de location, entre 6 et 12 ans, vous percevez les loyers le temps de cette location.

Quelques conseils

Avant tout définir son objectif et choisir le bien immobilier qui convient aux attentes : pour réussir son investissement, il faut pourvoir répondre à quelques questions simples avant de se lancer comme « est-ce pour transmettre un héritage ? ou pour une résidence secondaire ? ». 

Après avoir défini le type de location, vérifier l’agencement, le zone d’achat et s’il y aura besoin d’aménagement pour les futurs locataires.

Le calcul du loyer doit être approfondi car il aura un impact sur le rendement du bien et sur sa demande. Pour cela, il est judicieux de jeter un coup d’œil à l’indice de référence de l’Insee.

Voir si quelques travaux ne vont pas ajouter une plus-value au bien, après mûre réflexion. Si le but est de louer, restez sobre dans la décoration afin de plaire à un maximum de locataires. Pensez aussi au remboursement de l’emprunt à venir. Penser à la loi Pinel, qui donne un bon coup de pouce.

Avec le risque de non payement de loyers, avoir une assurance de garantie locative est bien utile. Elle permettra de recevoir les loyers.

Vous pouvez aussi faire appel à une agence pour vos investissement locatifs, celle-ci s’occupera de toutes les démarches à votre place et leurs honoraires sont déductibles de vos revenus fonciers.

Privilégier plusieurs achats de petites surfaces, afin de pallier les différents soucis de loyers impayés, du marché ou de soucis avec les locataires.

En les choisissant à divers emplacements et avec la loi Pinel, les investissements apporteront plus et mieux. Plus d’informations sur https://www.carre-investisseur.fr/

Fermer le panneau