Le domaine du tourisme est un monde passionnant et rempli de possibilités. Cependant, il est submergé par la concurrence et évolue sans cesse. Surtout, dans le cercle de la restauration et de l’hôtellerie. Par ailleurs, la France est connue comme étant un berceau de la haute et grande gastronomie qui exige l’excellence en tout point. Pour percer dans le métier et se démarquer, il est indispensable de travailler d’arrache-pied et être créatif. S’entourer de grands professionnels du métier est le premier pas vers le succès. Voici quelques astuces bonnes à savoir avant d’engager cette étape importante.

Trouvez votre vocation

En France, nous pouvons compter un nombre incalculable d’offres de formation. D’innombrables centres de formation hôtellerie et restauration s’élèvent pratiquement sur chaque coin de rue. Cependant, cela peut se présenter aussi comme un handicap. Avant toute chose, il est  primordial de déterminer votre secteur de prédilection et dans quoi vous souhaitez vous investir. Ainsi, vous serez alors sûr d’être satisfait de votre choix et vous lancer rapidement dans vos futures activités. De plus, même si vous êtes doué en communication et que votre local est des plus agréables, il est de votre intérêt de savoir encaisser les chocs de la compétition. En d’autres termes, si vous voulez être sûr de pouvoir travailler dans l’hôtel ou le restaurant de vos rêves, vous devrez impérativement fréquenter ces  organismes  qui offrent des formations diplômantes. Les métiers de la restauration de l’hôtellerie ne manquent pas d’opportunités.

Après le bac, il peut être décisif de suivre une formation spécifique qui vise à vous apprendre toutes les ficelles du métier que vous aurez choisi. Il existe une formation pour un CAP dans la cuisine. Par exemple, une commercialisation et services en hôtel-café-restaurant. Vous pourrez aussi apprendre à devenir un barman ou sommelier. Une formation hôtelière en plus ou en simultanée vous permettra de devenir gouvernante ou chef de partie. Avoir une bonne qualification professionnelle sera votre principal atout. De ce fait, après l’obtention d’un brevet de technicien supérieur, vous pourrez choisir de vous spécialiser soit en management de restauration, soit en management d’hébergement. Cependant, rien ne vous empêche bien sûr de maitriser les deux si n’avez pas peur des défis.

La nécessité d’une formation qualifiante

Il y a une formation si vous souhaitez vous lancer dans la cuisine bistronomique, devenir un chef de la haute gastronomie ou encore un manager de restaurant.  Le principe est le même. Une formation hotellieredispose de plusieurs filières et niveaux. Débutant, amateur ou déjà en exercice, cela peut toujours s’avérer utile. Plus vous avez d’expériences et de diplômes, plus vous accéderez facilement à des postes intéressantes ou pourrez créer votre propre chaîne de restaurant.  Le CQP ou certificats de qualification professionnelle, par exemple, est un document qui vous rendra immédiatement opérationnel et reconnu par la profession. C’est le cas pour un  assistant d’exploitation ou un commis de cuisine.

Les licences ou masters professionnels dans le secteur du tourisme sont également un accélérateur de carrière. Il est donc souvent conseillé de suivre une formation continue durant au moins 3 ans. De plus, il existe une dizaine de spécialisations en hôtellerie-restauration. Aujourd’hui, vous pourrez aussi bien enrichir votre parcours avec un master exécutif en direction hôtelière et en restauration. C’est un moyen qui vous permettra de développer vos sens de la gestion et du management. Tout est à portée de main pour faire de vous, l’hôte parfait !

Fermer le panneau