Calendrier scolaire 2017 : du grand n’importe quoi

Certains parents et acteurs de l’éducation se demandent la raison pour laquelle le troisième trimestre est si long, la rentrée de janvier repoussée sur un mardi, et les nombreuses problèmes sur le calendrier scolaire de cette année. Ce dernier est largement critiqué et suscite une vive polémique. Focus.

Les irrégularités du calendrier

Les vacances de Noël débuteront un vendredi soir pour l’ensemble des zones scolaires et dureront près de 17 jours, rien de plus normal. Mais la rentrée tombera sur un mardi 03 janvier au lieu d’un lundi, un dilemme pour les parents qui travaillent. Ils devront prévoir un jour de garde supplémentaire. Cela ne constitue pas la seule régularité dans le calendrier scolaire de cette année. Cette date imposée par la sécurité routière est une mesure de prudence contre les accidents et autres catastrophes liées au lendemain de fêtes très arrosées, qui coïncident au retour massif sur les routes le 01 Janvier.

Un troisiéme trimestre éprouvant

Le calendrier 2017 avec vacances scolaires présente plein de nouveautés. Les vacances de la Toussaint s’étendent sur deux semaines, et le troisième trimestre est de loin assez long. Les vacances d’hiver et de printemps débutent assez tôt. Les élèves vont devoir être sur les bancs durant 10 à 12 semaines d’écoles successives, une période qui sera difficile pour eux. Les parents sont particulièrement soucieux de l’état mental et physique de leurs enfants durant cette longue période, qui remet en cause le respect du rythme de l’enfant.

Certaines dates de vacances sont très rapprochées, les vacances d’hiver sont prévues le 4 février en ce qui concerne la zone C (académies de Créteil, de Montpellier, de Paris, de Toulouse et de Versailles), et se passent tout juste un mois après Noël. Les élèves ont peu de temps pour se remettre au travail avant que d’autres vacances reviennent, quelque chose d’insensé pour le corps enseignant. Cela peut bien les déstabiliser et affecter leur résultat scolaire.

Un fort impact

Ce calendrier 2017 présente de nombreuses retombées économiques sur le tourisme. Lorsque les vacances de printemps se passent seulement en avril, ce qui oblige les professionnels du tourisme à revoir leurs prévisions et bien maintenir les activités touristiques. Le ministère de l’Éducation nationale a essayé de bien adapter le calendrier sans léser au maximum aucun secteur. Les week-ends prolongés permettent de compenser le troisième trimestre. Najat Vallaud-Belkacem a bien installé un groupe de travail, pour apporter un peu d’équilibre au troisième trimestre pour les prochaines années.