Les acteurs du développement durable en 2017

Entre les ONG, les associations, les syndicats et les fondations qui sont en permanence au contact du terrain, les institutions administratives et les experts chargés de mettre en lumière les sollicitations et les éventuelles solutions à l’attention des institutions politiques, ou encore les banques qui soutiennent l’investissement, le développement durable rassemble en cette année 2017 une multitude d’acteurs. Ces acteurs ont, à différentes échelles, la charge et la responsabilité de trouver des solutions pour que le développement de notre société actuelle ne compromette pas sa pérennité dans le futur.

Personnes physiques et morales nourrissent donc les valeurs et les objectifs du développement durable et s’activent pour leur mise en oeuvre. La notion de développement durable a traversé les limites des entreprises et des collectivités publiques pour s’inscrire véritablement partout dans la vie de tous les jours. Et le citoyen, par ses habitudes de vie, y occupe désormais une place centrale du fait de son impact sur la bonne conduite de ce processus.

Comment fonctionne la sphère du développement durable

Si la mise en oeuvre effective et efficiente du développement durable passe par l’implication directe ou indirecte de l’ensemble des acteurs du service public et de la société civile au niveau local, national, sous-régional et même international, quel est le rôle de chacun ?

Aux Nations unies on reconnait neuf acteurs majeurs du développement durable dont les initiatives doivent être couplées à l’action des états et des institutions internationales. Ces acteurs sont représentés lors des conférences internationales sur le développement durable dans l’optique d’un apport à l’aménagement de politiques globales de développement durable, à la préparation de plans d’action, et à l’organisation d’événements et de forums parallèles.

La sensibilisation des populations par les ONG et les collectivités territoriales, la conduite par les entreprises et les industries de politiques de production respectueuses de l’environnement et soutenues par les salariés et les syndicats, la proposition de solutions viables d’exploitation de ressources propres et l’alerte systématique sur les risques de déviance des technologies de production par les communautés scientifiques et techniques, l’adoption de démarches écologiques par les jeunes et les femmes, le soutien de paysans, et l’alerte ou la défense contre une violation de l’intégrité de leur cadre de vie par les communautés autochtones sont autant de mesures vertueuses saluées dans la promotion du développement durable.

Quelques acteurs (petits et grands) du développement durable

Il est intéressant de constater que de nombreux organismes soutiennent aujourd’hui vivement les initiatives favorables au développement durable :

  • Greentek Impact – Citizen Science (site), pour communiquer via le blog sur les dernières innovations technologiques et scientifiques ayant un impact environnemental, fédérer les citoyens pour devenir partie prenante des projets et acteurs du changement ;
  • L’Association des Scientifiques Environnementalistes pour un Développement Intégré (ASEDI) oeuvre pour un environnement sain et le développement durable ;
  • Emmaüs AGIR oeuvre pour le développement durable, l’écologie, l’économie solidaire et l’insertion professionnelle ;
  • Asap, pour « As sustainable as possible », Marque italienne de vêtements et accessoires dans le secteur du développement durable ;
  • Ma Deco Vintage, Boutique en ligne de meubles conçus à partir d’objets recyclés comme les caisses en bois, de tourets ou encore de lampes industrielles pour une option d’intérieur éco-citoyen ;
  • SERPBIO (Services, études Recherches Polymères Biodégradables), Aide aux PME et PMI et de défense et de développement des matériaux biodégradables ;
  • Ma Zone Contrôlée, Information, échange, partage, amélioration sur les conditions de travail et de vie des sous-traitants de l’industrie nucléaire ;
  • C.I.E.L.A, Aide à la créativité artistique, permet de réaliser des actions en matière d’écologie et de développement durable.